Révolution Kpatima : Le Gouvernement navigue à vue avec des interpellations en cascade


Le gouvernement togolais ne sait plus vraiment comment s’y

Me Zeus Ajavon, Coordinateur CST

prendre ; l’étau se resserre autour de lui avec le mécontentement généralisé. Et voilà, il navigue à vue avec des interpellations en cascade des responsables du Collectif « Sauvons le Togo ».

Ce serait vraiment faire preuve de cécité intellectuelle à dire que tout va au Togo comme le laissent croire certains inconditionnés du pouvoir. Même si ils

Me Jil-Benoît Afangbedji

semblent le cacher, on note une véritable insomnie, un malaise profond dans leurs rangs. Et comme on s’y attendait, en réaction aux mouvements de colère, le gouvernement répond par des grenades lacrymogènes et des interpellations. Une attitude qui l’emmène à Continue reading

Togo : les ODDH crient haro sous le mur de Faure Gnassingbé


« ça suffit, sauvons le Togo ». C’est avec ces propos que les défenseurs des droits de l’homme ont résumé leur mécontentement démontré à travers une marche de protestation qui a échoué par un meeting devant le palais de la présidence à Lomé.

Pour la seconde fois en deux mois, les Organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) ont encore manifesté leur ras-le bol vis-à-vis de certains faits retrogrades qui se poursuivent en toute impunité au Togo. Et pour cette marche de protestation, les ODDH ont choisi la finir sous les murs du Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, pour mieux lui crier dans les oreilles.

Tout au long de leur intervention, les défenseurs des droits de l’homme ont fustigé les violations flagrantes des droits de l’homme, les abus de pouvoir, les détentions arbitraires, la manipulation des journalistes et Continue reading

Danger Dans Les Rangs Des Défenseurs Des Droits De L’homme / LE CACIT VICTIME D’UN CAMBRIOLAGE.


Le matin du 29 Août, les responsables du CACIT seront informés de certains forfaits qui ont été commis sur leur site de travail. Grilles de sécurité forcée,  les lames des vitres nacos enlevées, un cambriolage a été commis, épargnant le combiné téléphonique ainsi que le mobilier de bureau, les classeurs et d’autres matériels.

Zeus Ajavon Pdt CACIT

Zeus Ajavon Pdt CACIT

Le siège du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) a reçu dans la nuit du 28 au 29 août dernier, la visite de certains cambrioleurs. A en croire les responsables du CACIT,  l’ensemble du parc informatique composé de trois ordinateurs (3 unités centrales et 3 écrans plats, deux chargeurs, deux clés USB) à l’exception de l’imprimante et du fax, un vidéo projecteur appartenant à une organisation dite, sœur ont été emportés.  « Le combiné téléphonique ainsi que le mobilier de bureau, les  classeurs et d’autres matériels sont restés sur place », précise un communiqué signé de Togbui Komlanvi HOMEFA, le Vice-président du Collectif.

Bien que la police ait été informée pour faire les premiers constats d’usage, l’on se demande bien si des enquêtes sérieuses seront menées pour que lumière soit faite. « On se connaît dans ce pays, les enquêtes on les ouvre sans jamais les refermer » avait lancé un homme de média qui en commentait cet acte. D’autres par contre, y voient une main obscure pour Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers