Après avoir hébergé des réfugiés :Les Libériens devenus des vendeurs de terrains aux autochtones ghanéens


Les autorités ghanéennes font face depuis quelques semaines au problème de terrain. Les Libériens qui ont trouvé refuge au Ghana depuis le début de la guerre civile en 1992, se sont transformés en vendeurs de terrains aux autochtones.

Partiront, partiront pas ? Les autorités ghanéennes sont toujours en train de réfléchir sur le sort à réserver aux réfugiés libériens. Il

Vue partielle des hangars construits par des Libériens

a été noté depuis quelques semaines que certains de ces refugiés ont commencé par vendre des terrains. Nombreux sont ceux d’entre eux qui sont sortis de leur camp de refugiés situé à Kasoa, une localité située à l’entrée de la région centrale, au nord ouest de la capitale, Accra.

Aujourd’hui, la grande ville s’agrandit de jour en jour et les autorités ghanéennes ont senti le besoin de déloger les réfugiés voire de procéder à leur rapatriement, surtout que la guerre civile qui les avait contraints à l’exil est terminée. La presse privée ghanéenne a longtemps fait écho d’une délégation du gouvernement qui s’est rendue sur les lieux seulement, pour constater que les terrains aux alentours du camp des réfugiés ont désormais de « nouveaux patrons ». Les autochtones se sont plaints de l’attitude des libériens. «Certains de ces libériens sont devenus récalcitrants, ils ne respectent plus les lois du pays hôte », confie un journaliste de « Crusading Guide », un périodique ghanéen. Celui-ci explique que la démarche est pourtant claire : « avant d’acheter du terrain, il faut se référer au Cadastre qui vérifie si c’est une propriété de l’Etat ou une propriété privée. Ce sont les avocats de cette Commission qui Continue reading

Togo : le 51ème anniversaire de l’indépendance célébré dans la division, malgré l’alliance Gilchrist-RPT


De gauche à droite, Gilchrist, Houngbo, Faure gnassingbé (crédit republicoftogo)

Le mercredi 27 avril 2011, le Togo a commémoré le 51ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Une nième célébration faite dans la division, malgré l’alliance de Gilchrist Olympio avec le régime au pouvoir, le Rassemblement du peuple togolais (RPT).

Pour une première fois, Gilchrist Olympio, le fils du Père de l’indépendance a été aux côtés du RPT pour la fête de l’indépendance. Le président de l’Union des forces de changement (UFC) a été à la droite du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé pour rallumer la flamme de l’indépendance, à la place de l’indépendance. Une première qui s’expliquerait par l’accord d’alliance signé par l’UFC et le RPT. Faudra-t-il rappeler que quelques jours plus tôt, Gilchrist Olympio conditionnait sa participation aux festivités marquant cette commémoration par la destruction des bustes des anciens Présidents du Togo, implantés à la place de l’indépendance. Ces bustes ont, finalement été ôtés de leur stèle dans la nuit du 25 Avril. 

Le fils du Père de l’indépendance n’a pas du moins, été à la Présidence pour le défilé militaire Continue reading

Pour un développement communautaire harmonieux: La Croix-rouge souhaite l’accompagnement des médias


De gauche à droite, Emmanuel Placca, Philippe Evegnon et Paniah Gagnon

Les responsables de la Croix-Rrouge togolaise ont émis le vœu de voir les journalistes les accompagner dans leurs multiples actions humanitaires. Ceci, ont-ils dit, pour un développement communautaire harmonieux. Une rencontre d’information et d’échanges a donc été animée avec les journalistes à cet effet, la semaine dernière.

Faire connaître la Croix-Rouge et ses multiples actions, de même que l’apport de leurs partenaires, c’est l’un des objectifs qui a réuni lundi 18 avril dernier, les responsables de la Croix-Rouge togolaise et leurs partenaires. Pendant la journée d’échanges, les journalistes ont été mieux informés sur le bien fondé du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dont est membre la Croix rouge togolaise (CRT) avec, entre autres, leurs actions humanitaires, l’assistance médico-sanitaire, la fourniture d’eau potable, la protection des civils en Continue reading

HOMMAGE DU CENACLE A FEU EPHREM SETH DORKENOO


Ephrem, la nouvelle de ta disparition a plus que bouleversé tout le corps littéraire togolais et africain sans oublier celui du reste du monde qui, pendant longtemps, ont cru en tes efforts pour la promotion de cet art libérateur et développeur.

Cela fait un an aujourd’hui que tu as quitté le monde des vivants, pour te reposer à l’ombre des merveilles du Père Céleste qui a su injecter dans tes veines, la puissance du verbe que tu as déployée pour guérir et construire sur la Terre de nos Aïeux.

Le mardi 27 avril 2010, date à laquelle ton pays célébrait en grande pompe le cinquantenaire de son accession à la souveraineté internationale, tu passais la vie à trépas dans ton lit d’hôpital, à l’insu de tous ceux qui t’ont tant porté dans leurs petits cœurs. Les circonstances de ta mort demeurent jusqu’aujourd’hui, un véritable mystère que nul ne saura interpréter comme il faut.

Tu as quitté la terre des vivants, cette terre que tu as tant enflammée avec tes mots, tes phrases, tes vers, ta poésie, voudrions-nous dire. Tu as eu le mérite d’avoir porté la voix de ceux et Continue reading

Message du Chef de l’Etat à la Nation : FAURE FAIT DES YEUX DOUX A L’ANC


L’absence de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) au gouvernement est toujours loin d’égayer le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé. Dans son adresse à la nation le 26 avril dernier, il a, une fois encore, et de façon implicite, mené une opération de charme à l’endroit de ce désormais grand parti de l’opposition.

Avec la signature de l’accord historique le 26 mai 2010 avec Gilchrist Olympio de l’Union des forces de changement (UFC), le Chef de l’Etat togolais a cru ainsi mettre la main sur toute l’opposition togolaise. Hélas ! un an après, Faure Gnassingbé se rend à l’évidence qu’il a simplement conquis le berger, sans les brebis.

« …Je voudrais ainsi renouveler l’invitation que j’adresse sans cesse à l’ensemble de la classe politique et en particulier, à ceux qui hésitent encore  à rejoindre le train de la reconstruction nationale. Ce train est lancé, il est encore temps de le rejoindre et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ». Voilà en substance les propos du Chef de l’Etat dans son discours d’une trentaine de minutes, prononcé à la veille de la célébration du 51ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. Ces propos, ressemblent plus à une invitation directe adressée à l’ANC, Continue reading

Pour un dénouement de la Crise libyenne: JEAN PING PROPOSE UNE RESOLUTION PLUTOT POLITIQUE


Jean Ping et Michael Battle

L’actualité africaine en l’occurence les crises au Burkina Faso et en Libye de même que les éventuels moyens mis en oeuvre pour éviter des tensions en Afrique sont entre autres, les sujets qui ont été au centre d’une conférence de presse animée par téléphone en direct du Foreign Press Center de Washington. C’est avec Jean Ping, le Président de la Commission de l’Union Africaine (UA), et Michael Battle, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’UA avec quelques journalistes africains.

Tout le monde, inclus l’OTAN, s’est convenu de dire qu’une intervention militaire en Libye ne pourra pas résoudre la crise qui secoue le pays». C’est en subvstance la déclaration de Jean Ping, le Président de la Commission de l’Union africaine, au cours de la conférence de presse. Pour lui, il est plutôt préférable de tendre vers une résolution politique de la crise. A en croire Jean Ping, cette position a, une fois encore, été réitérée au cours d’une récente rencontre à Doha, au Quatar avec la proposition d’une feuille de route. «En tout cas, en ce qui nous concerne, nous n’avons jamais épousé l’idée d’une intervention militaire en Libye»,  a-t-il martelé.

L’Ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union africaine, Michael Battle, a, de son côté, souligné que les populations ne devraient pas avoir l’impression que les Etats Unis ont envahi la Libye. Mais plutôt, Continue reading

Laurent Gbagbo arrêté: Fin de la crise ivoirienne?


“Laurent Gbagbo et son épouse Simone sont tombés comme un rat”, comme l’avait promis Alassane Ouattara, proclamé  Président de la Côte d’Ivoire. Laurent Gbagbo, qu’il convient désormais d’appeler ex-Président de la Côte

Laurent Gbagbo et sa femme Simone ramenés à l'Hôtel du Golf (Crédit: RFI)

d’Ivoire a été capturé avec sa femme, lundi 11 Avril  par des forces loyales à Ouattara, avec l’appui de l’ONUCI, selon le ministère français de la défense alors que Alain Toussaint, un porte-parole de Laurent Gbagbo, indexe directement l’armée française. Selon les propos de ce dernier, Laurent Gbagbo et sa femme ont été remis à Alassane Ouattara qui, depuis le debut de la crise,  s’est vu contraint de se retrancher au Golf Hôtel à Abidjan.

Désormais, le 11 Avril 2011 entre dans l’histoire des Ivoiriens, après une vague de contestations des résultats de la présidentielle, une série de violence armée, de violation des droits humains, d’inombrables pertes en vies humaines et des massacres perpétués sur certains paisibles citoyens. La date est rentrée dans l’anale avec l’arrestation du désormais ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, souvent présenté comme un tyran qui veut Continue reading

Pour un véritable dénouement de la crise ivoirienne: Pax Africana appelle Laurent Gbagbo à la sagesse


La fondation Pax Africana de l’ex-secrétaire général de la CEDEAO, Edem Kodjo appelle Laurent Gbagbo, proclamé Président de la Côte d’Ivoire par la

Laurent Gbagbo

Commission électorale indépendante (CEI) à privilégier une voie paisible pour une véritable sortie de crise.

Pour la Fondation, il est important pour Laurent Gbagbo à faire preuve de sagesse pour stopper le cauchemar que vivent des millions d’ivoiriens depuis la présidentielle du 28 novembre 2010. Edem Kodjo, ancien premier ministre togolais, patron de Pax Africana soulogne que “cette sociopolitique inédite et grave crise  en Côte d’Ivoire ne saurait bloquer l’aspiration légitime et profonde du peuple ivoirien à la démocratie et au développement du seul fait du président sortant”.

La Communauté internationale, la CEDEAO, l’Union africaine ne reconnnaissent que Alassane Ouattara comme le seul Président de la Côte d’Ivoire. Depuis, il est bloqué au Golf Hotel Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers