Célébration Semaine du désarmement : Le RAJOSEP invite les Etats à consacrer leur budget à la Sécurité Humaine


Dans le cadre de la célébration de la semaine du désarmement du 24 au 30 Octobre 2011, le Réseau africain des journalistes

Photo de famille des participants

sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP) a organisé une rencontre d’informations et d’échanges avec des médias. C’était le mercredi 26 Octobre au Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC). Occasion pour le Réseau panafricain d’inviter les Etats africains à diminuer leur budget à l’armement et le consacrer à la sécurité humaine. 

Pour une seconde fois, l’UNREC a servi de cadre au RAJOSEP pour mener des activités, celle de la célébration de la semaine du désarmement.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président de la Commission nationale sur les armes légères et de petit calibre, le Colonel Ali Nadjombé. Dans son allocution, le Président de la Commission s’est félicité de l’initiative du RAJOSEP et a une fois encore appelé les hommes de médias à s’impliquer davantage dans Lire la suite

1er Congrès panafricain sur la culture: Le Togo veut booster la vision africaine


Les 17 et 18 novembre prochain, le Togo va servir de plateformes aux professionnels du domaine pour booster la culture de l’Afrique. C’est une initiative du Réseau afriacin des promoteurs et entrepreneurs culturels.

Initialement prévue  se dérouler à Libreville au Gabon, le 1er Congrès panafricain sur le lien entre l’économie et la culture. Le fait que le Gabon  acceuille cette année la coupe d’Afrique des Nations et organise les élections législatives, c’est donc une bonne nouvelle pour le Togo qui sera le piédestal pour jeter enfin les bases de ce congrès tant attendu.

Slon les organisateurs, l’idée a commencé depuis 2007 et a fait son petit chemin jusqu’alors. “Nous nous sommes engagés dans une véritable lutte pour promouvoir autrement les arts et la culture de notre beau continent, l’Afrique. Le chemin pour y arriver n’est pas simple, parce que Lire la suite

Affaire Riz toxique : Une histoire sans fin entre Beguedou et Ketohou ?


Carlos Ketohou (gauche) & dame Beguedou

L’affaire de riz dit toxique continue toujours par défrayer la chronique au Togo. Carlos Ketohou, le Directeur de publication du journal L’Indépendant Express qui a publié l’information est appelé à verser 3 milliards à la plaignante.

L’affaire de riz dit toxique qu’aurait importé Julie Beguedou DG d’Elisée Cotrane a finalement été entendue au palais de justice de Lomé le mercredi 19 Octobre 2011. Les avocats de la plaignante réclament 3 milliards de Fcfa de dommage et intérêts. Pour l’heure, le dossier est renvoyé en délibéré au 2 novembre prochain.

Dans sa parution du 16 août 2011, le journal interpellait sur le fait qu’une société installée au Togo aurait importé un riz contaminé et dangereux pour Lire la suite

Décision de la Cour de la CEDEAO : l’UE somme le gouvernement de s’y conformer


Depuis que la Cour de justice de la CEDEAO a rendu son verdict dans l’affaire de renvoi des députés ANC de l’Assemblée

Patrick Spirlet

nationale, les interprétations divergent. Pour le gouvernement, la Cour ne demande pas une réintégration des députés à l’Assemblée nationale. L’équipe gouvernementale vient de se faire taper sur les doigts.

 « Nous avons souligné l’importance des décisions de la Cour de justice de la CEDEAO et l’importance de les respecter, de prendre des initiatives dans ce sens pour justement favoriser cet apaisement »,  voilà en substance les propos de Patrick Spirlet, représentant de la Commission européenne au Togo. C’est à l’issue de la 11ème session du dialogue périodique que l’UE a eu avec le gouvernement togolais.

Ainsi, le gouvernement vient de se faire taper sur les doigts. Il ne leur reste donc qu’à taire toutes tentatives de diversion sur l’interprétation qui devra être faite de l’arrêt de la Cour. Pour le gouvernement, la Cour demandait que ne soit seulement payé les dommages et intérêts soit 3 millions de francs Cfa à chacun des députés et non les réintégrer au parlement. Et pourtant, la décision de la Cour de justice de la CEDEAO est Lire la suite

Adoption de l’EPU: Le Togo refuse de ratifier le Statut de Rome portant création de la CPI


Le rapport du Togo dans le cadre de l’Examen périodique La Ministre des droits de l'Homme Wilson De-Souzauniversel (EPU) est adopté lundi 10 Octobre. Au total, 112 recommandations ont été émises par presque 43 délégations. L’Etat togolais a rejeté onze (11) recommandations au rang desquelles la ratification du Statut de Rome portant création de la CPI. 

L’Etat togolais s’est rendu à Genève la semaine dernière pour se soumettre à l’Examen périodique universel (EPU). Cette douzième session qui a commencé depuis le 03 Octobre dernier se poursuit jusqu’au 14 octobre prochain. L’adoption du rapport tel que présenté par la délégation officielle est  adopté lundi après le panel a organisé le mercredi 05 Octobre dernier suivi de Lire la suite

Arrêt de la Cour de la CEDEAO: La maison RPT en feu, l’UFC insomniaque


L’arrêt rendu par la Cour de justice de la CEDEAO le vendredi dernier semble donner avoir mis le feu à la maison RPT et donné de l’insomnie aux ministres UFC de Gilchrist Olympio.

A peine l’arrêt a-t-il été rendu que des caciques du RPT n’ont cessé d’intensifier leur présence sur les

De gauche à droite Minsitres Oré Djimon (UFC) Pascal Bodjona (RPT)

médias. Une stratégie de communication plus ou moins rapide à laquelle le RPT n’est pourtant pas familier. De brulants dossiers ont mis au centre le parti au pouvoir mais l’on a toujours préféré se taire.

D’abord c’est le site officiel du gouvernement qui accorde une interview au Président de la Cour Constitutionnelle du Togo, Aboudou Assouma. Celui-ci s’est empressé de dire qu’il n’a pas encore pris connaissance de l’arrêt et que d’ailleurs ne le Togo ne va en aucun cas reconnaitre la décision prise. Il se faufile pour brandir l’article 106 de la Constitution togolaise qui stipule que : « les décisions de la Cour Constitutionnelle ne sont susceptibles d’aucun Lire la suite

Suite à l’arrêt de la Cour de la CEDEAO : L’ANC réclame la dissolution de la Cour Constitutionnelle


Le 10 Octobre 2011 a marqué le premier anniversaire de la création de l’Alliance nationale

Les leaders de l'ANC à la Conférence de presse

pour le changement (ANC). La célébration coïncidant avec l’arrêt rendu par la Cour de justice de la CEDEAO, les responsables de l’ANC, au cours d’une conférence de presse, ont réclamé entre autres, la dissolution de la Cour Constitutionnelle du Togo.

 « …La Cour ordonne à l’Etat du Togo de réparer la violation des droits de l’Homme des requérants et de payer à chacun, le montant de trois millions de francs CFA », voilà en substance, l’arrêt rendu par Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 128 autres abonnés