Augmentation des Prix : L’ATC appelle le gouvernement aux comptes.


Les responsables de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), appelle le gouvernement à stopper l’augmentation des prix infligés sur certains produits de consommation pour soutenir les éperviers mais aussi de faire la situation financière. L’information a été donnée en fin de semaine dernière lors d’une rencontre avec la presse.Agouta Alladjou, SG ATC

Afin de soutenir les éperviers au cours de leur participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le gouvernement avait décrété l’augmentation de prix sur certains produits de consommation. Depuis le 10 Janvier, ces éperviers sont rentrés au bercail, après le mitraillage de leur bus en Angola. De ce fait les responsables de l’ATC demandent du gouvernement d’arrêter l’inflation des prix mais aussi, de faire des comptes sur les recettes engrangés. Ceci, disent-ils, pour éviter toute spéculation sur le marché. « La population a le droit de savoir ce qui a été fait de ces fonds » a martelé Agouta Alladjou, Secrétaire Général de l’ATC qui rajoute « que la commission chargée du recouvrement de ces fonds fasse un  point complet de la situation à la population ».

Pour lui, les bénéfices devront aller aux familles éplorées, blessés de l’attentat et aussi aux Lire la suite

Publicités

L’ATC CONFIRME SA PLACE A LA MANGEOIRE


« L’Association Togolaise des Consommateurs ATC est à la mangeoire ». L’information circulait depuis que le porte-parole de l’Association Irénée Boèvi-Lawson a claqué la porte à la suite de la suspension in extremis d’un appel à un soulèvement populaire contre la cherté de la vie. Cette information se concrétise avec le mutisme affiché de l’ATC face à l’augmentation des prix des produits de la Brasserie du Benin.  Les responsables de cette société, soulignent que l’augmentation des droits d’accises a été coordonnée avec l’ATC, le syndicat des grossistes et celui des détaillants et celui des détaillants sous la coordination du Ministère. L’ATC joue au plus malin, elle estime n’avoir pas donné son accord pour cette hausse et qu’elle a juste été informé Lire la suite