Abass Bonfoh ou la malhonnêteté d’un responsable politique du RPT


Malhonnêteté politique d’un responsable politique du RPT. Même si elle ne

Un blessé du 24 Avril 2005 sur son lit d'hôpital

l’est pas, en tout cas c’est le moins qu’on puisse dire vis-à-vis des propos négationnistes du Président de l’Assemblée nationale, El-hadj Abass Bonfoh, dans une récente interview accordée au journal Tribune d’Afrique. El-hadj Abass Bonfoh alors, président par intérim du 25 février au 04 mai 2005, à la mort de Gnassingbé Eyadéma, avec des massacres qui en ont suivi. Une mission des Nations Unies dressait un bilan de près de 500 morts quand la Ligue togolaise aux droits de l’homme parlait de plus d’un millier.

« Qu’on nous montre les morts ou les fosses communes dans lesquelles ils sont enterrés. Je n’ai vu aucun cadavre, et de crois d’ailleurs que les poursuites doivent commencer par Georges Bush », avait déclaré le tout puissant président par intérim qui se plaint

un mort retrouvé en 2005 dans des feuilles de Nîme

aujourd’hui, maladroitement, de n’avoir pas été cité comme Président de la République Togolaise. Autant de propos qui ont sidéré les togolais. Pour certains analystes, c’est une véritable insulte à la mémoire des victimes d’Avril 2005 au Togo. « Le fait est que le RPT a toujours eu l’habitude de nier les crimes qu’il commet », a déclaré le professeur Ayayi Togoata Apédo-Amah, alors secrétaire générale de la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH), dans une autre interview, en réponse aux propos d’Abass Bonfoh.Des ONG réclament sa démission et autre pétition sur sa démission circule sur la toile.

Peut-être que le président de l’Assemblée nationale pourrait se rafraîchir la mémoire avec des corps sans vie lors des massacres. (Les photos sont choquantes, les Continue reading

Education citoyenne :Des jeunes lycéens bientôt formés sur la notion du droit et la culture de la paix


Le Réseau Ouest Africain pour la promotion de la Paix au Togo (Wanep-Togo) s’emploie à contribuer à la construction d’un véritable état de droit au Togo. Les responsables de ce réseau ont lancé officiellement, le 21 septembre dernier, le projet dénommé Education citoyenne des jeunes des lycées de la région maritime.

Claudine Akakpo-Ahianyo au micro

Plus de 10 mille jeunes lycéens seront bientôt formés à la culture du droit. C’est l’une des ambitions principales qui sou tendent l’élaboration et l’exécution d’un projet qui implique 18 lycées de la région maritime du Togo. Education citoyenne des jeunes des lycées de la région maritime : c’est donc le nom de ce projet qui, selon les responsables de Wanep-Togo, s’inscrit dans le cadre de la Convention de financement signée le 17 juillet 2007, entre le Gouvernement et l’Union Européenne (UE) pour la mise en œuvre du « projet d’appui à la réforme de la justice et à la promotion des Droits Humains » (PAJDH). Il bénéficie donc de l’appui de l’UE. Au cours du lancement officiel, au Centre CESAL de Tokoin à Lomé, la semaine dernière, Claudine Kpondzo Ahianyo, la coordinatrice régionale de Wanep-Togo, a souligné que le projet a pour but de Continue reading

Education : L’absence d’infrastructures transforme les écoles en de véritables foutoirs


Depuis quelques années, nombreux sont les inspecteurs d’étude, conseillers pédagogiques, enseignants, parents d’élèves bref, des acteurs dans le domaine de l’éducation scolaire qui ne cessent de déplorer la abaisse du niveau des élèves. Du cours primaire au lycée, le constat est pareil mais

façade d'une école (photo Lynx togo)

seulement l’on manque de toucher du doigt, des facteurs exogènes, qui concourent à cet état de fait. Au nombre de ces facteurs peut-on relever le manque d’infrastructures et de matériels didactiques, la qualité de l’enseignement et des enseignants. Les causes sont légion et pourtant les actions sensées endiguer le mal, traînent à se concrétiser.

Depuis le 13 Septembre dernier, les élèves, sac à dos, ont encore repris les chemins de classe. La plupart vont encore revivre le même calvaire que l’année précédente, les infrastructures étant quasi inexistantes. Dans certains établissements scolaires, privés Continue reading

Interview exclusive de Ayayi Togoata Apédo-Amah réponds à Abass Bonfoh: « Je ne comprends pas qu’on puisse nier qu’il y ait eu des morts dans ce pays »


Dans une récente interview accordée à un de nos confrères, le président de l’Assemblée nationale, Président par intérim lors des massacres qui ont suivi au lendemain du décès de

Prof Apédo-Amah

nassingbé Eyadéma, a indiqué qu’il n’y a jamais eu de morts. Dans une interview exclusive, le professeur Ayayi Togoata Apédo-Amah, alors secrétaire générale de la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) persiste et signe : « je ne comprends pas qu’on puisse nier qu’il y ait eu des morts dans ce pays ». In extenso, la réaction de Professeur Apédo Amah, Togo Ata.

Quelle appréciation faîtes-vous de la déclaration du président de l’Assemblée nationale, soulignant qu’il n’ya jamais eu de morts lors des violences de 2005 ?

Il est facile de vérifier. Il suffit de consulter le rapport de la Ligue Togolaise des droits de l’homme (LTDH). A l’époque, Continue reading

TOGO: DEGRADATION DU CLIMAT POLITIQUE:LE SILENCE COUPABLE DES PARTIS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE


Au lendemain de la présidentielle du 04 mars 2010, le Togo a commencé par émettre des signes de son malaise politique  qu’il se porte mal. Plus de cinq mois après, la situation semble ne pas s’améliorer, au contraire, elle se détériore avec les contestations réprimées, une stratégie en branle pour museler la presse, des manoeuvres pour mettre à mal des partis politiques de l’opposition, des responsables politiques passés à tabac. Tout se déroule devant un silence notoire de l’Eglise,  des défenseurs des droits de l’homme, des responsables politiques se réclamant de l’opposition et ceux de la société civile.

Le pire ce n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais, le silence des gens biens », disait Norbert Zongo-paix à son âme. Cette boutade pleine de sens coïncide malheureusement avec la situation sociopolitique que vivent les togolais. Le samedi 28 août Continue reading

Bamako-Coura ou le quartier malien à la « Déckon de Lomé »


Le quartier Déckon à Lomé est réputé non seulement pour la

Un réparateur de téléphone portable, devant un autre vendeur

promiscuité qui dicte sa loi à la tombée de la nuit mais aussi comme un véritable centre d’affaires où des jeunes se donnent rendez-vous pour exposer et vendre leurs produits en l’occurrence des appareils de téléphonie mobile. Cette deuxième face du quartier est tout aussi similaire à un autre quartier au Mali, Bamako-Coura, nous emmenant à le surnommer : le déckon malien. L’ambiance est presque la même.

Il est 10 heures, un mercredi matin à Bamako-Coura, une banlieue de la

La fille revendeuse devant son étalage

capitale malienne, on assiste à une scène qui rappelle très celle d’un quartier à Lomé, au Togo ; des jeunes, assis sur leur tabouret, devant leur petit étalage de téléphonies mobiles. Chacun, à sa façon ne cesse de vanter les mérites de ses produits, bien sûre dans leur langue locale, le Bambara. La scène, elle se passe à quelques mètres seulement du Carrefour des Jeunes, en face du musée de Bamako. A peine arrivions-nous à comprendre ce qu’ils disaient si ce n’est pas les marques déposées des maisons de productions des portables.

Arouna Doucouré est un jeune, apparemment, dans la trentaine. Un commerçant bien rompu à la tâche, visiblement, de part Continue reading

Le Mali pleure la grande voix musicale Fatoumata Dramé


Fatoumata Dramé, une grande voix de la musique du Mali s’est éteinte dans la journée du 15 septembre dernier, dans un accident

Feue Fatoumata Dramé sur scène

de circulation. Pour la presse malienne, c’est une disparition tragique.

Mercredi 15 septembre dernier, un vent lugubre a soufflé sur le monde musical malien emportant avec lui, une de leurs adorables voix. Fatoumata Dramé affectueusement appelé Chéché par ses fans, a rendu l’âme. A se fier aux commentaires de la presse malienne, la nouvelle coqueluche des jeunes revenait d’une série de concerts qu’elle a donnée en Mauritanie. « Le véhicule de qui transportait l’artiste et son équipe se serait renversé suite à l’éclatement d’un des pneus, faisant perdre au chauffeur le contrôle de l’engin ; la chanteuse a été tuée sur le coup », rapportait la quotidien malien L’ESSOR dans sa livraison du 16 septembre qui précise « ces quatre compagnons, ont été blessés ».

Outre L’ESSOR, la presse malienne n’a cessé de Continue reading

Célébration du Cinquantenaire : le Mali passé au peigne fin


Le 22 septembre 2010, le Mali va célébrer ses 50 ans d’accession à la souveraineté internationale. Une liberté conquise après d’âpres luttes des hommes de Modibo Kéita. Les dignes fils et filles du pays ne veulent pas se faire raconter ce grand évènement. L’engouement monte dans la capitale, Bamako.

Outre les activités officielles programmées pour la circonstance, les défilés militaires, la présence des leaders africains avec le guide Libyen Mouammar Kadhafi en honneur ; les soirées spectacles et bien d’autres encore, les Malien(ne)s ne cessent de s’activer pour célébrer cet évènement grandeur nature.

Les grands édifices ne sont pas plus laissés pour compte. Le pays, du moins Bamako (où je séjourne) passe au peigne fin. On donne les derniers coups de pinceaux aux bâtiments, pour redonner à la ville, un grand éclat des grandes fêtes. Dans les administrations, on bouge dans tous les sens. Il est très délicat de faire des entretiens avec les premiers responsables de départements ministériels. « Ils sont très pris », nous dit-on. « Hier (mercredi 15 septembre 2010 ndlr) encore le ministre de l’éducation, de l’alphabétisation et des langues nationales était toujours à la primature Continue reading

Rentrée scolaire au Togo : l’UNICEF au chevet des élèves


Le Fonds Des nations unies pour l’enfance (UNICEF) vole encore au secours des élèves. L’orgnisation onusienne vient d’accorder un don de près de d’un milliard soixante-dix millions de francs CFA. Cet appui, selon les responsables de l’UNICEF, rentre dans le cadre de l’appui au Gouvernement dans la course pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), notamment l’éducation primaire pour tous (OMD n°2).

Les élèves ont repris les chemins de classes, depuis le 13 septembre dernier, sur toute l’étendue du territoire nationale, selon les recommandations officielles. Et, selon les statistqiues, ils étaient près de 2.400.000 à reprendre leur sac d’écoliers. Mais, ils sont très souvent confrontés à plusieurs problèmes dans Continue reading

Médias : Des journalistes scientifiques s’outillent au Mali


Des journalistes scientifiques d’Afrique se sont donnés rendez-vous au Mali pour une séance de renforcement de leur capacité, en la matière. Le Togo s’est aussi fait représenter à ce grand rendez-vous du donner et du recevoir des professionnels de la communication, qui a commencé à Bamako lundi 13 septembre 2010 pour s’achever le 17 septembre prochain. C’est une initiative de la Fédération Mondiale des Journalistes Scientifiques (WFSJ).

Pendant cinq (5) jours, des journalistes scientifiques d’Afrique auront à

Gervais Mbarga, coordinateur du groupe francophone

mieux s’approprier le genre « journalisme scientifique », où le  monde médiatique est envahit par le « journalisme généraliste ». La cérémonie d’ouverture s’est déroulée hier au Centre Charles Mérieux dans la capitale Malienne. Elle a été présidée par le Docteur Ousmane Traoré, secrétaire général du ministère de la santé, représentant le ministre, en présence d’importantes personnalités de la WFSJ. Celui-ci a insisté sur la pertinence de cette rencontre dans son pays qui s’apprête à commémorer les 50 ans d’indépendance à la souveraineté internationale, le 22 septembre prochain. Il a aussi insisté sur l’importance du journalisme scientifique dans le domaine de la santé au Mali.

« Le journalisme scientifique n’est pas un journalisme spécial mais Continue reading

Le RPT aux abois : le gouvernement au bord du gouffre


La proportion que prennent les évènements politiques au Togo semble donner raison à ceux qui pensent haut que le régime RPT avec leurs nouveaux collaborateurs, Amis de Gilchrist Olympio (AGO), se fourvoient dans des contradictions sans précédent.

Au lendemain des joutes présidentielles du 04 mars où le Front républicain

Col. Mohammed Atcha Titikpina, ministre de la sécurité

pour l’alternance et le changement (FRAC) et l’Union des forces de changement (UFC) ont annoncé des mobilisations populaires pour contester la réélection du candidat-président Faure Gnassingbé, nombreux étaient ceux du pouvoir qui s’en moquaient. « Ça ne mènera nulle part », se plaisaient-ils à dire. A un moment où le Frac soulevait chaque samedi, de véritables marrées humaines « jaunes », des campagnes de démobilisation n’ont pas tardé à fuser.

S’en suivront les séances de prières du Front qui seront réprimées au début, au siège de l’UFC, par des corps habillés, faisant des blessés ; entraînant des arrestations, et plusieurs dégâts matériels. L’alchimie sera trouvée avec le Temple Salem pour animer ces séances, cette fois-ci, tous les mercredis. A un moment donné, des sous fifres du parti au pouvoir ont commencé par dire que les chandelles des sympathisants du Frac s’émoussaient. Une manière sibylline, pour eux, de dire qu’il n’y avait plus d’affluence et que la stratégie était nulle. Seulement, grand était l’étonnement du citoyen lambda, surtout, de voir les mobilisations qui disaient-on, ne gênaient pas, interdites, de même que les séances de prières. Les contrevenants étaient purement et simplement soumis au châtiment de matraques et de grenades lacrymogènes.

D’autres observateurs poussent plus loin leur analyse et font observer que « la stratégie du pouvoir, c’est Continue reading

Transport aérien : ASKY SE DOTE D’UN NOUVEL AVION FLAMBANT NEUF


Asky, la compagnie communautaire africaine continue sa percée dans le transport aérien. Les responsables de cette compagnie ont réceptionné, vendredi 03 septembre dernier, un nouvel avion de type Dash8-Q400, pour contribuer à élargir les opérations de la compagnie avec plus de fréquences et

le Commandant Yonas Heluf à la descente du Dash8-Q400

de connexions.

Le vendredi 03 septembre 2010, à 19 heures 10 minutes, atterrissait sur le tarmac de l’aéroport de Lomé, un Dash8-Q400, de marque Bombardier de fabrication canadienne. Des applaudissements nourris et des cris de joie ont accompagné le Commandant Yonas Heluf et sa suite, à la descente de l’avion, accueilli spar des responsables de marque dont, le Colonel Latta, Directeur de l’aviation civile de Lomé, Awel Busera, le directeur général de Asky Airlines, d’éminentes personnalités de l’ASECNA et bien d’autres encore. Avec 71 sièges répartis en bi-classe (Classe Affaires et Economique), cet avion devra permettre d’ouvrir deux nouvelles dessertes de la compagnie notamment, Abidjan et Monrovia qui seront d’ailleurs desservies avec trois vols hebdomadaires. Ouagadougou et Cotonou seront desservies en vols quotidiens mais Brazzaville et Accra le seront avec Continue reading

Folikpo et les leaders du MCA recouvrent leur liberté


Fulbert Attisso, Guillaume Coco, Eric Solewassi et Abobi Yao Akakpo, tous des activistes du Mouvement Citoyen pour l’Alternance (MCA) recouvrent

de gauche à droite, Guillaume Messan Coco, Fulbert Attisso et Kofi Folikpo

leur liberté. Ils ont été relâchés de la prison civile de Kara, à plus de 400 km au nord de la capitale, où ils étaient détenus au lendemain du scrutin présidentiel du 04 mars 2010.

Fulbert Attisso, journaliste-écrivain, président du Mouvement s’est réjouit de leur libération et a surtout remercié Mgr Nicodème Barrigah, le président de la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR). «Nous sommes sortis aujourd’hui, très contents et nous sommes prêts à remercier tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à ce que notre libération soit une réalité. Surtout les confrères journalistes, les organisations de défense des droits de l’homme, le prélat Mgr Nicodème Barrigah qui s’est personnellement Continue reading

Jean-Pierre Fabre envisage porter plainte contre un capitaine de la gendarmerie


Le candidat de l’Union des forces de Changement (UFC), Jean-Pierre Fabre annonce son intention de porter plainte contre

Fabre en altercation avec le capitaine menant l'opération

un capitaine de la gendarmerie nationale. Ce dernier lui a asséné un coup de matraque alors qu’il rentrait dans son véhicule.

En effet, le numéro 1 du FRAC a été passé à tabac par un capitaine de la gendarmerie nationale. La scène s’est passée, mercredi 1er septembre 2010, devant le temple Salem de Hanoukopé, à Lomé. Jean-Pierre se rendait comme tous les mercredis à la traditionnelle séance de prières du Frac mai a été intercepté à l’entrée par un cordon de gendarmes. Après une conversation houleuse de quelques secondes avec le capitaine menant l’opération, il reçut un coup de matraque au dos alors qu’il rentrait dans sa voiture. « Je vais porter plainte contre lui pour Continue reading

Des tirs sur le véhicule de Fabre: LE MINISTRE TITIKPINA AUX ANTIPODES DE LA VERITE / FABRE : « JE SAIS QU’ILS VEULENT M’ABATTRE »


Décontenancés, étaient presque tous ceux qui, samedi 28 août dernier ont été témoins des tirs nourris contre le véhicule administratif de Jean-Pierre Fabre et qui, au journal de 20 heures à la télévision nationale, ont suivi le communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile. Le ministre Titikpina s’est versé dans du baratin.

Samedi 28 août dernier, des journalistes et les riverains du quartier Bè-Kodjindji ont été témoins d’un fait. Le pare-brise arrière de la voiture de Jean-Pierre Fabre a été endommagé  mais le ministre de la sécurité donne une autre version des faits.

Le colonel Mohammed Atcha Titikpina dans un communiqué souligne: « ce samedi 28 août 2010, des éléments de la gendarmerie commandés par un officier ont été régulièrement désignés pour assurer le maintien d’ordre dans le cadre d’une manifestation publique interdite du Front républicain pour l’alternance et le changement (FRAC) ». Mais, les premiers propos du communiqué ont Continue reading

Forum de la presse privée togolaise: une solution aux procès en cascade ?


Les journalistes des médias privés sont attendus à un grand forum en septembre prochain à Lomé. C’est ce qu’a indiqué Jacques Djakouti, président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP) à l’Agence Savoir news.

Jacques Djakouti, Pdt CONAPP (photo republicoftogo)

Cette rencontre était très attendue mais, nombreux sont les journalistes qui restent perplexes sur sa portée dans une période où il pleut un torrent d’accusations contre la presse privée.

Le linge sale dit-on souvent, se lave en famille. C’est dans cette perspective que des professionnels de la communication ont réclamé des assises nationales pour faire les états généraux de la presse surtout qu’il a été remarqué l’infiltration depuis quelques mois, des brebis galeuses. « N’importe qui s’arroge le droit d’être journaliste, l’essentiel étant pour eux d’aller sur les lieux de reportage, se prévaloir d’appartenir à un organe et de récolter les quelques miettes de francs Cfa qu’on leur distribue à la fin », a fulminé un journaliste.

Mais dans ce climat où une dizaine de plaintes est porté contre la presse privée, ils restent penauds quant au respect du dynamisme insufflé à ces assises. Certains estiment que cette rencontre, que de s’attaquer aux maux de la presse penchera plutôt à Continue reading

Kodzo Adzewoda VONDOLY: «…l’édition coûte les yeux de la tête au Togo. Les seules et rares maisons d’édition qui existent sont trop réticentes et n’aiment jamais entendre parler de publication à compte d’éditeur»


30 août 2008 – 30 août 2010. L’histoire retiendra que voici deux ans que les jeunes togolais se sont réveillés pour se faire connaître

Kodjo Adzéwoda Vondoly Pdt CENACLE

et faire découvrir leurs talents en matière de création poétique. C’est dans cette optique qu’a vu le jour à Lomé, une association dite de la nouvelle génération de poètes togolais au nom énigmatique de Cénacle. Pour faire le bilan des deux ans de l’association et prendre connaissance de ce qui se prépare à l’endroit du public lors de cet anniversaire qui sera célébré le 30 août prochain, le cénacle vous propose cet en,tretien avec son président Kodzo Adzewoda VONDOLY

Qu’est-ce que le Cénacle a apporté au paysage littéraire durant les deux ans de son existence ?

Plein de choses difficiles à percevoir si l’on ne fait pas trop attention, surtout sans être ancré dans la chose littéraire ou poétique. Je vous avoue sans fioriture que dès le lendemain de l’assemblée générale ayant officialisé la volonté des togolais d’élever leurs voix par la création du Cénacle, la machine s’est ébranlée avec Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers