Dans mes rêves oui…


Samedi 15 Novembre 2014, les Eperviers du Togo croisent les crampons avec leurs homologues de la Guinée. Le score final

Le marquoir à la fin du match

Le marquoir à la fin du match

4-1 en faveur de la Guinée mais pour moi, l’écart était réduit. Je retrouve sur mon marquoir 4-3. Il aura fallu que je me réveille pour em rendre compte que c’était « dans mes rêves ».

Comme tout bon togolais, j’étais devant mon petit écran pour suivre le match. Là, je vous parle en supporter… mais, j’ai également compris que les Eperviers déçoivent lourdement quand on leur accorde le bénéfice du doute.

Vous m’aurez donné raison quand, après avoir manqué successivement trois grands occasions de but, les Syli vont très vite trouver la faille et le chemin des filets. Avant la mi-temps, 2-0. Waoh! #Dzitri! Il faut garder espoir.

A la reprise, l’écart se creuse et va jusqu’à 4. Le capitaine va concrétiser une penalty sur lui réduisant le score légèrement mais là il fallait s’armer d’un optimiste aveugle pour croire au miracle vu le grand exploit des Eperviers.

La nuit, dans mon subconscient, je revis le match à ma manière avec le Togo qui remonte avec deux buts. Il aura fallu le lendemain pour me rendre compte que j’étais dans mes rêves.

Avec cette défaite, le Togo est le dernier de sa poule mais, « découragement n’est pas togolais ». #Dzitri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :