L’ETAT DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES AU TOGO – DES TRACES DE MEDIOCRITE DU GOUVERNEMENT


Le gouvernement togolais continue par exceller dans la médiocrité. L’état de délabrement des infrastructures routières au Togo en dit long. On se souvient à sa prise de fonction, le locataire de la primature Gilbert Fossoun Houngbo avait promis rénover ces infrastructures qui sont en total ruine et du coup il a fait sortir le génie militaire pour rafistoler les routes de Lomé. Quelques semaines après, le génie militaire retourne dans ses casernes laissant intactes certaines routes dans leur état de désuétude.

Les usagers de la nationale Lomé-Aného se plaignent toujours de leur parcours. Des nids de poule ça et là.

Etat des routes à lomé

Etat des routes à lomé

Il faut des conducteurs bien corsés, bien rodés et bien expérimentés en conduite pour pouvoir feinter ces trous qui ne sont qu’espacés que de quelques pouces de mètres. Des fois il faut faire des acrobaties pour contourner ou éviter des « tombeaux ouverts » et vous comprenez que les usagers sont exposés à de grands dangers.

Le gouvernement il y a de cela quelques mois se plaisait mettre de la latérite sur les routes. A peine quelques gouttes de pluies, et patatras on revient à zéro. Lire la suite

MADAGASCAR : Et maintenant, deux gouvernements…


Marc Ravalomane - Président de Madagascar

Marc Ravalomane - Président de Madagascar

Le Premier ministre désigné par le président malgache déchu Marc Ravalomanana a nommé mardi une partie de son gouvernement « légal ». Manandafy Rakotonirina devrait révéler le reste de son équipe ce mercredi.

 

 

Manandafy Rakotonirina a nommé mardi les six premiers membres de son gouvernement. Le Premier ministre désigné par Marc Ravalomanana, le président malgache poussé à la démission le 17 mars, prend lui-même en charge le portefeuille de la Défense.

« La Défense est la source de l’instabilité, de la déstabilisation. Lire la suite

GRIPPE PORCINE : LE TOGO PREND DES MESURES DE PRECAUTION


 

M�decins de l'h�pital de la Marine de Mexico le 29 avril 2009.

M�decins de l'h�pital de la Marine de Mexico le 29 avril 2009.

Le Togo a annoncé lundi avoir renforcé les contrôles sanitaires au port de Lomé (PAL), à l’aéroport de la capitale et aux frontières terrestres ; « de simples mesures de précaution », indique-t-on au ministère de la Santé face au virus de la grippe porcine, qui aurait fait plus de cent morts au Mexique et qui est arrivé en Europe avec un cas confirmé lundi en Espagne. Lire la suite

ALTERNANCE :LA CPP D’EDEM KODJO APPREND LA LEÇON DU CAR


Edem Kodjo- président d'honneur de la CPP

Edem Kodjo- président d'honneur de la CPP

La Convergence Démocratique des Peuples Africains était en congrès statutaire les 25 et 26 Avril 2009 à Lomé. L’une des mesures prises est que Edem Kodjo s’éclipse de la tète du parti et devient selon les textes régissant le parti le président d’honneur. Edem Kodjo dit ne pas se désintéresser du parti qu’il a conduit depuis sa création le 15 Août 1999. Il estime vouloir se consacrer à sa plume.

La CPP craint-elle le déluge après le départ d’Edem Kodjo ? Cornelus Aidam estime qu’ils ont pris une sage décision car dit-il « le travail abattu par le numero1 du parti est assez colossal. » Lire la suite

Séna ALIPUI et son analyse de la situation politique au Togo.


Le Togo commérore le 49ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Séna Alipui un togolais  jette un bref regard sur les évènements positifs de l’année 2008 et pose un regard sur l’avenir de ce pays.

 

« Le Togo est riche, nous n’avons aucune raison de croupir dans la misère, de continuer à mendier et voir notre jeunesse s’expatrier pour aller servir des gens moins qualifiés qu’eux mêmes dans bien des cas. Des changements s’imposent dans le pays, pas des changements à petits pas comme le fait le RPT en ce moment mais un changement profond qui requiert l’apport de tous et qui bénéficiera à tous. Lire la suite

CELEBRATION DU 27 AVRIL : LA MARCHE DE L’UFC REPRIMEE A COUP DE GAZ LACRYMOGENE


Des militaires prèts à bondir (photo archives REUTERS)

Des militaires prèts à bondir (photo archives REUTERS)

La grande marche prévue par les responsables de l’Union des Forces de Changement après une messe en mémoire des disparus pour l’indépendance, n’a finalement pas pu avoir lieu. Elle a été réprimée par les forces de l’ordre et de sécurité à coup de gaz lacrymogène. Heureusement on ne dénombre aucun mort ni blessé et même pas de dégâts matériels comme on l’a toujours vécu sur la terre de nos aïeux.

Les autorités disent avoir interdit au préalable toute marche ce jour-là. Etait-ce une marche de protestation ? Les leaders de l’UFC nous ont répondu que c’était juste une marche qui devrait les conduire à leur point de meeting qui devrait connaître la présence du président national du parti Gilchrist Olympio.

Cette marche était prévue circuler quelques artères de la capitale pour Lire la suite

27 AVRIL AU TOGO- UNE FETE NATIONALE CELEBREE DANS LA DIVISION


Le 27 Avril, cette date que devrait commémorer les togolais dans l’unissons continue toujours par les diviser. Une division semée et encouragée par deux forces politiques du pays le Rassemblement du Peuple Togolais (parti au pouvoir) et l’Union des Forces de Changement (opposition).

Statut de l'indépendance

Statut de l'indépendance

Le RPT organise des défilés militaires et civils un peu comme ils ont l’habitude de le faire lors de leur célébration du 13 Janvier. L’UFC de son côté regroupe ses militants et sympathisants pour une réjouissance populaire.

49 ans après l’après l’accession du pays à la souveraineté internationale, ces deux forces politiques n’arrivent toujours pas à taire leur égo où est la réconciliation ? Si ces deux forces n’arrivent même pas à Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 129 autres abonnés