HOMMAGE DU CENACLE A FEU EPHREM SETH DORKENOO


Ephrem, la nouvelle de ta disparition a plus que bouleversé tout le corps littéraire togolais et africain sans oublier celui du reste du monde qui, pendant longtemps, ont cru en tes efforts pour la promotion de cet art libérateur et développeur.

Cela fait un an aujourd’hui que tu as quitté le monde des vivants, pour te reposer à l’ombre des merveilles du Père Céleste qui a su injecter dans tes veines, la puissance du verbe que tu as déployée pour guérir et construire sur la Terre de nos Aïeux.

Le mardi 27 avril 2010, date à laquelle ton pays célébrait en grande pompe le cinquantenaire de son accession à la souveraineté internationale, tu passais la vie à trépas dans ton lit d’hôpital, à l’insu de tous ceux qui t’ont tant porté dans leurs petits cœurs. Les circonstances de ta mort demeurent jusqu’aujourd’hui, un véritable mystère que nul ne saura interpréter comme il faut.

Tu as quitté la terre des vivants, cette terre que tu as tant enflammée avec tes mots, tes phrases, tes vers, ta poésie, voudrions-nous dire. Tu as eu le mérite d’avoir porté la voix de ceux et Continue reading

Kodzo Adzewoda VONDOLY: «…l’édition coûte les yeux de la tête au Togo. Les seules et rares maisons d’édition qui existent sont trop réticentes et n’aiment jamais entendre parler de publication à compte d’éditeur»


30 août 2008 – 30 août 2010. L’histoire retiendra que voici deux ans que les jeunes togolais se sont réveillés pour se faire connaître

Kodjo Adzéwoda Vondoly Pdt CENACLE

et faire découvrir leurs talents en matière de création poétique. C’est dans cette optique qu’a vu le jour à Lomé, une association dite de la nouvelle génération de poètes togolais au nom énigmatique de Cénacle. Pour faire le bilan des deux ans de l’association et prendre connaissance de ce qui se prépare à l’endroit du public lors de cet anniversaire qui sera célébré le 30 août prochain, le cénacle vous propose cet en,tretien avec son président Kodzo Adzewoda VONDOLY

Qu’est-ce que le Cénacle a apporté au paysage littéraire durant les deux ans de son existence ?

Plein de choses difficiles à percevoir si l’on ne fait pas trop attention, surtout sans être ancré dans la chose littéraire ou poétique. Je vous avoue sans fioriture que dès le lendemain de l’assemblée générale ayant officialisé la volonté des togolais d’élever leurs voix par la création du Cénacle, la machine s’est ébranlée avec Continue reading

Irina Bokova et le Cénacle veulent faire de la poésie un outil de paix


« La poésie est un faisceau de résonnances universelles… pour cela elle doit être davantage collectée, étudiée, publiée et traduite » c’est en ces termes que s’est adressée au monde, Irina Bokova, la Directrice de l’Unesco, le 21 mars dernier à l’occasion de la célébration de la 11ème journée de la poésie. Le monde poète togolais n’a pas été du reste, l’évènement a été commémoré par le Cénacle, l’Association de la Nouvelle Génération de Poètes Togolais.

Le B.E du CENACLE

En effet, la poésie selon Irina Bokova, est un écho qui retentit de lieu en lieu, sans frontière et sans barrière et qu’elle est un moyen de connaissance par lequel on peut en faire un chemin de paix. Et c’est essentiellement sur ce message que la 11ème journée au Togo, a été axée : la paix par le dialogue. Au Cénacle, ils osent croire que la paix est possible par le dialogue des cultures dont les préalables sont, précisent-ils, l’acceptation de l’autre, la considération, le pardon et le respect de la dignité et des droits de l’homme.

Comme le clamaient quelques pionniers de la poésie au Togo en l’occurrence, Paul Ahyi, Yves Emmanuel Dogbé, Paul Akakpo-Typamm, pour ne citer que ceux-là, l’Association de la Nouvelle Génération de Poètes Togolais s’engage à, « traverser les vents et les tempêtes pour pister le bonheur et l’assurance de l’avenir » et, ils restent aussi convaincus, que cette lutte ne peut être menée que les nouveaux talents émergents.

A la Bibliothèque et des Archives Nationales où s’est déroulée la commémoration de la 11ème journée, le président du Cénacle, Kodzo Adzéwoda Vondoly et les siens ont rendu un vibrant hommage au Professeur Paul Amavi Ahyi. Aussi ont-ils prêté serment d’honorer Continue reading

Journée Mondiale de la Poésie : Les poètes Togolais dédient la 11ème édition à la mémoire de Paul AHYI


Kodzo Adzewoda VONDOLY, Pdt du Cénacle «…Ne pouvant jamais nous passer de ceux qui nous ont devancés, nous nous souviendrons du Professeur Paul AHYI, artiste plasticien, poète, membre d’honneur du Cénacle, à qui un hommage mérité sera rendu à cette occasion…»

Kodzo Vondoly

Le dimanche 21 mars prochain, les poètes du monde entier célèbreront pour la 11ème fois consécutive, la journée mondiale de la poésie. Le Togo n’est pas du reste. Ainsi regroupés au sein de différentes associations, les poètes togolais unissent leurs voix pour célébrer cette journée dont les manifestations débutent le 15 mars à Lomé et à l’intérieur du pays. Ici, nous avons rencontré M. Kodzo Adzewoda VONDOLY, premier responsable du Cénacle, Association de la Nouvelle Génération de Poètes Togolais, Président du Comité d’Organisation de l’événement au Togo.

Que peut-on retenir de la journée mondiale de la poésie, plus précisément celle en cours d’organisation ?

C’est une véritable occasion de plus pour tous les poètes du monde entier de se rassembler pour célébrer leurs idées, leurs rêves, et pour nous les togolais, de nous montrer matures, capables de faire entendre le Togo à l’étranger puisque tout ce que nous faisons ici, le monde entier en est au courant via l’internet où le Cénacle a mis en ligne, tout le programme de l’événement de cette année, digne d’intérêt.

Peut-on connaître déjà le thème et le contenu du programme ?

Le thème reste inchangé. C’est-à-dire que «LA PAIX PAR LE DIALOGUE» qui était le thème de l’année dernière sera de nouveau sur la tapis. Cela s’explique par le fait que Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 108 followers