Affaire de coup d’Etat / Les avocats de Kpatcha ont échappé à un montage grotesque du pouvoir / Le Bâtonnier Aquereburu et le représentant du HCDH utilisés dans cette intrigue


Kpatcha Gnassingbé

Député Kpatcha Gnassingbé

La semaine dernière, le site du gouvernement « republicoftogo.com » a publié un article dans lequel il a chargé les avocats Zeus Ajavon et Djovi Gally. Pour concocter cette intrigue, l’auteur de l’article a eu recours à deux personnalités bien ancrées dans le domaine des droits de l’homme au Togo. Il s’agit du Bâtonnier Me Alexis Aquereburu et du représentant au Togo du Haut commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, M. Musa Gassama. L’objectif était de désavouer les avocats dont la détermination gêne. Un complot qu’ils ont su déjouer et qui montre que l’arbitraire tient toujours sa place dans notre pays.

Le montage des autorités togolaises

«  Le récent communiqué du gouvernement du Togo sur l’affaire Kpatcha démontre à l’évidence que depuis plusieurs semaines deux avocats auto-désignés battaient la campagne pour un client qui ne les avait pas choisis. Dans toute procédure judiciaire, tout justiciable est libre de se faire assister par un avocat mais un avocat, en revanche, ne s’auto-désigne pas. La procédure pénale – et plus précisément la procédure criminelle suivie contre Kpatcha Gnassingbé et plusieurs autres – ne fait pas exception », lit-on sur le site. Selon l’article, à six reprises, Lire la suite

Le Togo au fonds des arcanes du succès.


Les Togolais veulent se plonger dans les arcanes du succès. Kayissan Atayi, Promotrice du ProjetUne manifestation culturelle de taille sera organisée à cette occasion en décembre prochain à Lomé. L’initiative de ‘KDA-PRO’  et parrainé par l’artiste togolais de la chanson King Mensah, est sensée permettre de  récompenser un échantillon d’artistes du Conseil de l’Entente.

L’agence de communication ‘KDA-PRO’ crée l’évènement le 19 décembre prochain à Lomé, avec ‘Les arcanes du succès’. Une première édition baptisée ‘A la découverte de l’ascension’ et placée sous le parrainage de l’artiste togolais de la chanson King Mensah.

Un groupe d’hommes et de femmes des pays du conseil de l’Entente, sélectionnés sur des critères bien définis, et qui se sont illustrés de part leurs œuvres, seront récompensés. Un jury composé de 4 hommes et 3 femmes de professions et nationalités différentes sera chargé de Lire la suite

Présidentielle 2010/ L’équipe Taffa Tabiou reficelle le chronogramme


Taffa Tabiou

Issifou Taffa Tabiou Président de la CENI

La nouvelle composition de la CENI reficelle le chronogramme des préparatifs pour la présidentielle en 2010. L’équipe Taffa Tabiou annonce que les Togolais iront aux urnes le dimanche 28 février et que, les candidatures devront rentrer  au plus tard quarante cinq (45) jours avant le scrutin.

Au sortir de leur séminaire organisé à Notsè, les membres de la CENI nouvelle composition, ont dressé un nouveau calendrier englobant les préparatifs des prochaines échéances électorales. Ils ont eu à rencontrer ce jeudi 29 Octobre à Lomé, les responsables de partis politiques, pour leur présenter le fruit de leur travail. La veille, ils étaient reçus en audience à la présidence de la République par le chef de l’Etat Togolais, Faure Essozimna Gnassingbé.

Ainsi, la date du scrutin ne va pas changer. Elle reste dans les normes constitutionnelles, fixées au dimanche 28 février 2010. « Le dépôt et l’enregistrement des candidatures se feront quarante cinq (45) jours avant le scrutin, conformément à l’article  172 du code électorale ; la date limite étant Lire la suite

LE PERSONNEL DE MOOV-TOGO EN SIT-IN A LOME


Moov 3

Une partie du personnel de Moov en sit-in

Une centaine d’employés de l’agence de téléphonie mobile Moov, observent depuis ce jeudi à Lomé, un mouvement de sit-in devant les locaux de la direction générale. Ils veulent à travers ce mouvement demander l’implication personnelle du chef de l’Etat Togolais dans la résolution de la crise, afin qu’ils puissent retrouver leur fonction.

Depuis que la seconde agence de téléphonie mobile Moov-Togo a été suspendue, pour non payement de redevance, nombreux étaient les togolais, es abonnés et même les  employés qui croyaient voir la situation se décanter dans un bref délai, mais non. Les nombreuses rencontres entre Groupe Atlantique Télécom et l’Etat Togolais n’ont toujours rien donné.Moov 1

La situation amène les employés de l’agence à pousser leurs cris de détresse à travers un mouvement de sit-in qu’ils organisent depuis ce jeudi à Lomé. A en croire Hope GUMEDZOE, un membre du Collectif de crise du Personnel de Moov-Togo, le mouvement veut simplement s’adresser au chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé pour sauvegarder leurs emplois, sauver la survie de leurs familles. « Nous avons le mouvement pour aujourd’hui (jeudi ndlr), demain, et pour les autres jours à venir si le chef de l’Etat ne réagit pas rapidement » a-t-il fait entendre. On pouvait lire sur leurs écriteaux, ‘Nous voulons travailler’ ; ‘ Demandons l’implication personnelle du chef de Lire la suite

La FTF en route vers le gouffre, les acteurs refusent de manger à la même écuelle.


Anouma+Rock+Ameyi

De gauche à droite, Jacques Anouma l'émissaire de la FIFA au togo, Rock Gnassingbé Président FTF et gabriel Kouma Améyi Vice-Président FTF

A quand la fin de la crise à la FTF ? Cette question, nombreux sont les togolais qui, se la posent au vue des péripéties que la fédération ne cesse de traverser. Organiser quatre élections en quatre ans pour élire un bureau à la tète d’une fédération qui a quatre ans de mandat, peut que se passer au Togo. Et pourtant, ils ne sont toujours pas arrivés à guérir le mal. On prévoit encore un autre congrès en novembre prochain.

28 Septembre, la dernière chance ?

L’émissaire de la FIFA, Jacques Anouma qui avait séjourné le week-end dernier à Lomé, avait rappelé que les grands acteurs du football togolais seront appelés en congrès le 28 Novembre. Mais est-ce un congrès de dernière chance ? Beaucoup se le demandent toujours. Les trois envoyés spéciaux de la FIFA ont eu à insister sur le fait que « les convocations vont partir par le Secrétariat Général qui sera assisté par deux membres du comité du Bureau Exécutif pour préparer ce congrès auquel seront invités tous les clubs statutaires en ce qui concerne aussi les ligues et les associations.» Même si on affirme que avant d’aller des membres de la société civile pourront s’exprimer sur la question sportive, cela ne rassure toujours pas la fin de la crise.

Cette lassitude, des togolais vis-à-vis du football s’était confirmée le 18 Octobre lorsque la coupe du monde avait été présentée au public sportif et amoureux du sport roi, à Coconut Beach. Le Ministre des sports Christophe Tchao avait été bel et bien hué par Lire la suite

BRAQUAGE / FELIX AKLAVON DU RASALT INTERPELLE LE MINISTRE DE LA SECURITE


Felix Aklavon

Félix Aklavon Pdt RASALT

Le dernier braquage de l’agence de téléphonie mobile, avec une artillerie de professionnel et la recrudescence de l’insécurité au Togo préoccupent les acteurs de la sécurité, surtout que nous sommes à quatre mois de l’élection présidentielle. Cette situation confirme la circulation illicite et illégale des armes légères et de petit calibre au Togo. Une épée de Damoclès qui pèse sur la tête de chaque citoyen. Au Réseau d’Action sur les Armes Légères au Togo (RASALT) qui a lancé une campagne contre la prolifération des armes légères, on interpelle le Col. Atcha Titikpina, patron de la sécurité. Il doit se lever tôt pour prendre des dispositions idoines afin d’éviter le pire, du moins, en 2010. Félix Aklavon le responsable du RASALT  se confie.

Monsieur le Président, vous semblez, au RASALT inquiété par le braquage au siège de Togo Cellulaire à Adidogomé?

Oui ! Quand il y a braquage, tout le monde est inquiet, ce n’est pas au niveau du RASALT seulement. Nous, nous sommes d’autant plus inquiets parce que nous luttons contre la circulation illicite de ces armes et malgré cette lutte si les armes tuent, il y a de quoi s’inquiéter. Mais, nous disons que ce braquage doit interpeller tout le monde, y compris les autorités parce que d’aucuns parlent d’effets de surprise sur les forces de l’ordre. Je pense que quand vous êtes des forces de sécurité et qu’on vous demande de sécuriser un endroit, il faut être prêt à agir quand le besoin y est. Au niveau des autorités, il faudrait Lire la suite

Droits de l’Homme et Elections / Vers la mise en place d’un mécanisme national d’appui au processus.


S’il est vrai que les défenseurs des droits de l’homme sont très souvent des cibles

Yacoubou

Yacoubou Ahmadou

de violences en période électorale, il est impérieux pour ces derniers de s’outiller convenablement pour échapper à cette atteinte et protéger les droits humains. C’est donc à ce exercice que ce sont livrés les membres de la CNDH et de la CTDDH, la semaine dernière, à travers un atelier de travail et une table ronde.

Les regards se tournent vers la présidentielle de 2010, les politiques et la société civile s’activent. Les défenseurs des droits de l’homme n’en sont pas spectateurs. Ils ont animé en fin de semaine dernière, une table ronde sur la contribution de leurs pairs et de la CNDH dans le processus électoral.

L’assise avec les partenaires s’était déroulée à Lomé, en présence du ministre des droits de l’homme Hamadou Yacoubou. Celui-ci  a entretenu ses anciens compagnons de combat sur les mesures prises par le gouvernement pour sécuriser et accompagner les défenseurs dans leur  mission de sensibilisation et de protection des droits de l’homme en période électorale.

Revenant sur les dispositions prises du côté du gouvernement pour que les droits des défenseurs ne soient pas foulés au pied, il a rassuré de la bonne volonté de l’équipe gouvernementale à œuvrer dans le respect scrupuleux des textes internationaux en l’occurrence la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui fait d’ailleurs partie intégrante de la constitution togolaise.  « L’Etat s’est donné des devoirs, des missions, il faudrait qu’il Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 128 autres abonnés