LE RPT ET LA POLITIQUE DU « CHIEN ABOIE… » / La présidentielle fixée au 28 février 2010, dans le cafouillage


Les élections présidentielles de 2010 auront lieu le dimanche 28 février 2010. L’information a été donnée en fin de semaine dernière, lors d’une rencontre animée par les responsables de la Commission Electorale Nationale Indépendante, au siège de ladite institution. Un calendrier rendu public alors que l’opposition n’a pas encore eu le temps de digérer la désignation de M. Kolani Lardja comme Président de la CENI.

Henri Kinam Kolani Lardja, Pdt CENI

Henri Kinam Kolani Lardja, Pdt CENI

Les membres de la CENI poursuivent les travaux en l’absence des représentants de l’opposition parlementaire. Ils ont animé le vendredi dernier, une conférence de presse pour dévoiler le calendrier des préparatifs électoraux. A en croire Kinam Henri Kolani Lardja, le Président unilatéralement installé, le scrutin aura lieu le 28 février 2010, ceci, précise t-il, en conformité aux délais constitutionnels.

« Entre le 5 Octobre 2009 et le 18 février 2010, les tâches essentielles seront consacrées aux préparatifs en vue du recensement électoral » a poursuivi Monsieur Kinam avant d’ajouter que durant cette même période, les Commissions Électorales Locales Indépendantes (CELI) et les Commissions Listes et Cartes (CLC) devront être mises en place et la population sensibilisée à accomplir massivement leur devoir civique.

Il a été souligné que la commande du matériel devant servir au recensement, recrutement de techniciens et opérateurs de saisie devront se faire pendant ce laps de temps, avec Lire la suite

Publicités

TOGO : LE MCP RECLAME UN PRESIDENT DIGNE ET COMPETENT


L’école professionnelle BrotherHome a servi de cadre la semaine dernière au Mouvement Conscience du Peuple pour relancer ses activités à travers une conférence de presse placée sous le thème : « Conscientisation et mobilisation du peuple togolais par rapport aux futures échéances électorales. »

 Selon les responsables de ce mouvement, même s’il est vrai que le Togo est en chantier, il faut trouver un président de la République digne et compétent, capable et responsable qui serait à l’écoute de la population. A en croire Ebow Yao Folly le président du mouvement, l’analyse de la situation politique, économique et sociale du TOGO montre que les problèmes de la gouvernance constituent le plus important goulot d’étranglement pour Lire la suite