SOS Journaliste en Danger s’insurge contre les menaces de mort sur les journalistes


Depuis, jeudi 21 juillet 2011, la vague d’intimidation à l’endroit des journalistes ne cesse de s’accentuer. L’association SOS Journalistes en Danger s’est saisie de la question et a tenu à alerter la communauté nationale et internationale sur un plan d’élimination systématique qui serait prévu contre des journalistes.

Depuis belle lurette, certains journalistes ne cessent de recevoir des sms  et des appels téléphoniques anonymes, qui pour les intimider, qui pour les menacer de mort. Ces menaces qui au préalable étaient prises comme de l’eau jetée sur un canard deviennent de plus en plus récurrentes et alarmantes surtout qu’un présumé agent de la gendarmerie travaillant à l’Agence nationale de renseignement (ANR) a rédigé une note pour alerter ceux qui seraient visés par ce plan de liquidation.

Dans la note, l’agent de la gendarmerie attire l’attention  de certains journalistes jugés critiques à l’égard du pouvoir RPT Continue reading

AMADOU TOUMANI TOURE TRES PREOCCUPE PAR L’INSECURITE DANS LA BANDE SAHELO-SAHELIENNE


Le Président de la république du Mali, Amadou Toumani Touré réaffirme son attachement à la paix dans son pays. Il a tenu à

le Président du Mali, Amadou Toumani Touré

présider le vendredi  15 juillet dernier, à l’Ecole de maintien de la paix de Bamako, la cérémonie de clôture d’une formation des membres du Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement du Nord. 

Le climat d’insécurité qui prévaut dans la bande sahélo-sahélienne est comme une épine dans les yeux du gouvernement malien. Et les efforts ne cessent d’être conjugués pour donner raison à la paix.  Pendant deux semaines, forces armées et de sécurité et représentants de l’administration publique ont été mieux outillés afin de trouver les voies et moyens pour ramener la paix dans Continue reading

Université de Lomé / Reprise de tensions à l’horizon ; Prof Ahadji Nonou, le cul entre deux chaises


La crise qui secoue l’université de Lomé semble connaitre un dénouement avec l’ébauche d’accord entre les parties prenantes. Mais, il n’est pas à négliger que ce n’est qu’une relative accalmie qui pourrait favoriser à tout moment une reprise de

Adou Seibou, Pdt MEET

tensions.
Depuis le 1er juillet 2011, les deux parties semblent avoir baissé les armes grâce à la réintégration du président du MEET, Adou Seibou, auparavant exclu pour six ans des deux Universités (les seules) du Togo. Avec l’ébauche d’accord intervenu entre le gouvernement et la masse estudiantine, on pense arriver à la fin de la crise or, les termes de l’accord restent encore flous selon certains étudiants.

Entre autres points, le gouvernement dit avoir accepté le principe d’établissement de bourses d’études universitaires en lieu et place du système actuel et qu’un décret sera pris pour rendre effective cette mesure à compter de la rentrée universitaire 2011-2012. Aussi a-t-il donné sa parole sur l’octroie au titre de la période académique de l’année en cours, d’une prime pour vie chère de 10.000fcfa.

« Un montant de 2,4 milliards est prévu sur le budget actuel pour la construction de nouveaux amphithéâtres et blocs pédagogiques polyvalents dans les universités de Lomé et de Kara », peut-on également lire dans le fameux contrat. Sur ce point l’on devra se demander ce qui a été fait avec les millions débloqués au titre du budget de l’année 2011 qui prévoient Continue reading

Le RAJOSEP prend part au Cours africain de consolidation de la paix à l’EMP Bamako


Le sixième (6ème ) stage de formation sur la consolidation de la paix s’est ouvert le lundi 04 juillet 2011 à l’Ecole de maintien et de la paix Alioune Blondin Bèye à Bamako au Mali. Au total, 25 participants dont Sylvio Combey, le président du Réseau

Vue partielle des participants (cérémonie d'ouverture)

africain des journalistes sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP).

Depuis le 04 juillet et ce jusqu’au 15 juillet 2011, militaires, policiers, membres de la force africaine en attente de la CEDEAO et des civiles se frottent à la consolidation de la paix avec l’analyse des conflits avec une intégration de l’approche « genre » et s’édifier sur la préparation de plan d’actions. Les participants, issus de 15 pays de l’Afrique, auront à se familiariser entre autres avec la notion d’Etat de droit et justice transitionnelle, les dimensions humanitaires dans les opérations de consolidation de la paix avec leurs dimensions sécuritaires et la méthodologie.

Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture, le 04 juillet, le Professeur Modibo Goita a eu à féliciter les participants pour le mérite d’avoir été sélectionnée sur la base de leur expérience et leur qualification académique. Aussi, a-t-il appelé les participants à une véritable implication car selon lui, « le cours sur la consolidation de la paix est un stage de haut niveau ». « L’importance du cours sur la consolidation de la paix va de plus en plus grandissante et voit l’implication du civil, du militaire et policiers ensemble pour ramener la paix après le désordre de Continue reading

Coup de gueule/ Péril en la demeure : il est devenu dangereux d’être un étudiant à Lomé


La grève générale entamée par les étudiants depuis le 25 mai pour réclamer de meilleures conditions de d’étude ne semblent

Un jeune à genoux pour se justifier ne pas être étudiant

pas plaire aux corps habillés au Togo. En tout cas c’est le moins qu’on puisse dire à voir certains policiers et gendarmes à l’acte http://bit.ly/mGrVYs.

Pas plus que le vendredi 1er juillet 2011 où la manifestation des étudiants a été réprimée par des grenades lacrymogènes, il était devenu « dangereux » pour qui que se soit d’avouer être un étudiant. La résultante est que vous êtes passés à tabac par les forces de sécurité pour disent-ils « avoir fait partie » des contestataires qui barricadent les routes et lancent des projectiles.

Alors, tous ceux qui étaient perçus comme jeunes, capables de faire des études universitaires sont dans la ligne de mire. Malheur à celui-là qui sera retrouvé dans les encablures des échauffourées. Ils sont sérieusement frappés avec des bâtons, d’autres utilisent des branchages et tout ce qui leur
tombe dans la main. Dommage ! Mais c’est aussi ainsi que s’est déroulée la répression.

« Où sont-ils formés ces gens-là ? », Continue reading

Santé / Hépatites : L’ASADH organise des dépistages subventionnés


Le 28 juillet prochain sera célébrée la première journée mondiale de l’hépatite. Au Togo, le mal est méconnu par bon nombre de personnes. L’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH) veut éveiller les esprits et organise à cet effet,

Un enfant atteint de l'hépatite

une série d’activités dont des dépistages.
« L’ignorance tue », dit-on souvent et c’est pour sortir les populations de leur méconnaissance des hépatites que l’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH) s’est lancé dans une série de sensibilisation étoffée par un dépistage subventionné. Cette séance de dépistage en partie subventionnée se déroulera du 25 au 28 juillet prochain au Centre hospitalier universitaire (CHU) et d’autres Centres médicosociaux de Lomé. Au lieu de 7000 francs Cfa, les populations n’auront qu’à débourser 3000 francs pour couvrir certains frais de dépistage de l’hépatite qui est en fait une inflammation du foie.

Ces actions de l’ASADH viennent en prélude à la première journée mondiale de l’hépatite qui sera désormais célébrée chaque 28 juillet. Au cours d’une rencontre avec les professionnels de la communication, Folly Anyovi, le président de l’ASADH, a expliqué qu’il sera créé au CHU de Tokoin, une Commission qui prendra en charge les enfants qui seront dépistés positifs.

Les membres de l’ASADH conseillent vivement que les populations se fassent dépister le plus tôt. A en croire le Dr. Kolou, il y a 99% de chance de ne pas contracter l’hépatite si dépisté avant 15 ans. Selon ses explications il n’est pas souhaité de se vacciner contre l’hépatite sans dépistage.

Au Togo, le mal est peu connu emmenant les populations à soigner le paludisme et la fièvre typhoïde. « Le problème est qu’on ne dispose pas au Togo d’une politique nationale contre les hépatites et de facto, il n’y a jamais eu d’études d’envergures pour avoir des chiffres précis », a eu à déplorer le Dr. Kolou Maléwé. C’est cette carence en statistiques qui contraint les médecins spécialistes, professeurs et ingénieurs Continue reading

Près de 5 heures de contestation des étudiants dans des grenades lacrymogènes


A l’appel du Mouvement pour l’émancipation de l’étudiant togolais

Un étudiant passé à tabac par des gendarmes devant sa maison

(MEET), des milliers d’étudiants ont battu le pavé ce vendredi 1er juillet à Lomé.  Seulement le mouvement qui a duré près de 5 heures sera réprimé http://bit.ly/lXkaap.

A peine commencée que cette manifestation a été réprimée à coup de grenades lacrymogènes par des forces de sécurité. La résistance n’a pas tardé du côté des étudiants qui ont rétorqué avec des projectiles, érigé des barricades sur les principales artères de qui mènent de la Colombe de la paix (lieu de départ) à la Présidence de la République. (Voir l’abum photo de la répression sur (http://on.fb.me/mcsbqF  )

http://bit.ly/k6bFbmLe ministre de la sécurité et de la protection civile, Le colonel Gnama Latta a appelé les étudiants à sursoir à la marche car at-il dit, le gouvernement pris la veille, des mesures au rang desquelles, Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers