Au delà de l’Affaire Kpatcha : Faure Gnassingbé va-t-il aussi accuser les 6 millions de togolais d’intention de tentative de coup d’Etat ?


 En début de semaine, j’écoutais un confrère journaliste, écrivain Fulbert Sassou Attisso sur une radio privée de la place sur l’affaire de tentative de coup d’Etat.

Faure Gnassingbé, Pdt du Togo

Attentivement je l’ai suivi et j’en ai tiré mes conclusions. Je ne prends pas pour argent comptant tout son raisonnement mais j’ai un peu tiqué à l’entendre se demander si Faure Gnassingbé pourra aussi intenter une action en justice contre le peuple togolais. Mais j’ai fini par en faire des déductions.

En réalité, au départ de ce Putsch de Pâques, l’Etat togolais en l’occurrence le procureur de la République d’alors  Robert Baoubadi Bakai indiquait que Kpatcha Gnassingbé était accusé pour « intention de tentative d’atteinte à la sûreté intérieur de l’Etat ». Je fais économie du virement qu’il y a eu de « intention » pour requalifier les chefs d’accusation de « complot ».

Tout au long du procès, les avocats de la défense ont eu à démontrer qu’en aucun cas il n’y avait pas l’acte. Et donc en droit, l’intention ne vaut pas l’acte tant qu’il n’y a pas un debut d’exécution. Ce n’est d’ailleurs pas comme dans des Eglises par exemple où on vous dit que déjà que vous admirez une femme ou que vous louchez sur une femme implique que Continue reading

Cataclysme au sein du RPT: Le Torchon Brule Entre Pascal Bodjona Et Faure Gnassingbe


Plus rien ne semble aller au RPT. Après l’éviction fracassante du contesté procureur de la république Robert

Deux amis qui risquent de se tranformer en "chien et chat"

Baoubadi Bakai, des indiscrétions donnent Pascal Bodjona comme le prochain sur la liste des désormais indésirables de Faure Gnassingbé. Le débarquement de celui-ci pourra venir d’un remaniement ministériel.

De jour en jour, des caciques du RPT le confirment, l’ambiance devient de plus en plus délétère et invivable eu sein du plus vieux parti au pouvoir. Même ceux qui étaient étiquetés les « intouchables » et « protégés » du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé ne tiennent que par le bout d’un fil.

 L’affaire Kpatcha Gnassingbé ou la source de la brouille

Depuis longtemps, le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé et le ministre Pascal Akoussoulèlou Bodjona sont dits être des amis « inséparables » qui seraient liés par des histoires bien communes, avec leur séjour au pays de l’oncle Sam. A la prise de son pouvoir, dans un bain de sang, en 2005, son ami est nommé Directeur de cabinet à la Présidence puis Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation ; poste stratégique qui remplace celui de l’intérieur. A ce portefeuille est ajouté celui des collectivités locales et la confiance jouant il est aussi le porte-parole du gouvernement. Et depuis lors, Pascal Bodjona s’est fait remarquer comme le bras du Chef de l’Etat ? Il n’hésite pas à faire des déclarations sur des affaires délicates et il était présent dans presque toutes les affaires de l’Etat qui sollicitaient un dénouement.

 Mais voilà ! Le grand amour sera transformé en désamour par l’affaire Kpatcha Gnassingbé. Le ministre Bodjona (un très bon ami à Kpatcha Gnassingbé) aurait poussé l’outrecuidance et dire à Continue reading

AFFAIRE DE COUP D’ETAT : KPATCHA GNASSINGBE RECHERCHE A RENCONTRER FAURE EN TETE-A-TETE.


Kpatcha Gnassingbe

Kpatcha Gnassingbe

Depuis la nuit du 12 au 13 avril dernier, le microcosme togolais est marqué par une affaire de « tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat ». Il y a aujourd’hui, des faits nouveaux dans cette affaire qui est au centre de toutes les conversations.

De sources concordantes, le principal accusé Kpatcha Gnassingbé chercherait à rencontrer en tête-à-tête son frère, le chef de l’Etat. Mais ce dernier qui n’aurait pas totalement fermé toutes les portes de discussion, aurait donné son accord à condition que d’autres témoins assistent à l’entrevue. Ce qui ne serait pas du goût du présumé cerveau. Et c’est sur ce point qu’achoppent pour l’heure les choses. Continue reading

AFFAIRE KPATCHA GNASSINGBE : ROBERT BAKAI SORT ENCORE DE SON SILENCE


Robert Baoubadi Bakai - Procureur de la République Togolaise

Robert Baoubadi Bakai - Procureur de la République Togolaise

Robert Baoubadi Bakai, le procureur de la République vient de publier finalement une liste de personnes inculpées dans l’affaire de tentative de coup d’Etat au Togo. Selon le procureur, « 10 civils ont été déférés, inculpés et mis sous mandat de dépôt ; 18 militaires dont 5 officiers, 10 sous-officiers et 3 hommes de rangs ainsi qu’un sous officier adjoint de police sont sous sanction disciplinaire de leurs corps respectifs avant d’être mis à la disposition des autorités judiciaires ». Il précise également que « à la suite des interrogatoires, quelques unes ont été relâchées pour insuffisance d’éléments à charge. » Continue reading

KPATCHA GNASSINGBE VISE PAR LES FORCES D’INTERVENTION RAPIDE


Kpatcha Gnassingbe

Kpatcha Gnassingbe

Les populations de Kégué une banlieue située au nord-est de Lomé au Togo  n’ont pas dormi tranquilles sur leurs lauriers.

La résidence du député Kpatcha Gnassingbé, l’un demi-frère du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a été attaquée dans la nuit de Dimanche à Lundi vers 22 heures GMT.

Selon les habitants du quartier, les échanges de tir ont duré pendant plus de deux heures.

L’opération aurait été effectuée par une cinquantaine d’éléments des forces d’interventions rapides.

Il faut noter que les forces d’interventions rapides sont commandées par le colonel Kadangha qui se trouve être le propre beau-frère de Kpatcha Gnassingbé. Ce sont donc ces éléments qui ont attaqué lResidence Kpatchae domicile de Kpatcha Gnassingbé qui y était lors de l’attaque  mais a réussi à s’échapper.

Des impacts de balles aux murs à l’intérieur du bâtiment, notamment dans la chambre du député et celle de ses enfants sont bien palpables. Certaines portes ainsi que des fenêtres ont été défoncées.

On ignore pour l’instant  les motifs de cette attaque, mais une source proche du gouvernement aResidence Kpatcha 3 brièvement affirmé à nos confrères de Radio France internationale que : « On ne traite pas une affaire d’Etat comme cela ».

Kpatcha Gnassingbe est député du Rassemblement du peuple Togolais à l’Assemblée Nationale et avait occupé le poste de Ministre de la Sécurité Continue reading

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers