Interview / JEAN PIERRE FABRE : « PAS DE SCRUTIN A DEUX TOURS, PAS D’ELECTION


Outre le CAR, l’Union des Forces de Changement (UFC, le plus grand parti de l’opposition) a aussi pris part aux discussions de Ouagadougou, dimanche dernier. Seulement, l’UFC est beaucoup plus radicale par la voie de son Secrétaire Général Jean Pierre  Fabre. Dans une interview accordée à nos confrères du Journal Crocodile, il affirme que  » pas de scrutin à deux tours, pas d’élection ». Lecture…

(Photo sylvio Combey )

jean Pierre Fabre, SG UFC

Les discussions de Ouaga vous obliget-elles à opter pour le scrutin à un tour ?

Personne ne doit penser que nous, nous sentons liés par l’immobilisme actuel. En fait, on est parvenu à aucune décision. Il ne faut pas qu’on ait l’impression que le facilitateur nous a orienté vers des décisions, non ! C’est une situation de blocage. J’ai entendu monsieur Bodjona sur les radios claironner que le facilitateur a pensé qu’il valait mieux ne pas toucher à la constitution, c’est faux ! les débats ont été houleux mais le facilitateur est resté sur l’attitude selon laquelle il ne peut que gérer les possibilités de consensus. Ce qui veut dire en clair que s’il n’y a pas d’évolution, le statuquo demeure or, le statuquo favorise le RPT.

Avez-vous confiance au facilitateur ?

Je vais vous dire une chose, je ne compte que sur moi-même. Le facilitateur va où le rapport de force peut l’emmener mais si nous sommes là à dire que  nous voulons aller négocier avec le RPT en présence du facilitateur et que nous n’accompagnions pas sérieusement nos revendications de la manière qu’il faut, on ne peut s’en prendre qu’à nous-mèmes.

Quelle sera donc votre stratégie ?

Je parle de la mobilisation  populaire parce que Lire la suite

Publicités

INTERVIEW- JEAN PIERRE FABRE « LE FACILITATEUR SERA DANS NOS MURS DANS LES PROCHAINS JOURS »


Après l’adoption unilatérale du nouveau code électoral par les députés du RPT, les leaders de l’Union des Forces de changement ont aussitôt, saisis la cour constitutionnelle. Nous avons rencontré Jean Pierre Fabre le Secrétaire Général du parti pour des explications. Lecture…

Jean Pierre Fabre- Secrétaire General de l'UFC

Jean Pierre Fabre- Secrétaire General de l'UFC

«La  cour constitutionnelle elle-même, depuis un moment organise des séminaires, proclame sa volonté pour que les élections prochaines et surtout la présidentielle de 2010, se déroule dans la transparence, l’équité etc.. Et n’oubliez pas que la cour exerce une mission de contrôle des élections et donc si les élections doivent se dérouler dans de bonnes conditions, c’est à partir de maintenant qu’il faut se préparer. C’est à partir de maintenant qu’il faut contrôler les lois qui organisent ces élections, c’est-à-dire le cadre légal. Nous, nous avons saisis la cour constitutionnelle pour lui demander de faire son travail…Toutes les lois doivent respecter la constitution et, la cour constitutionnelle est juge de la conformité des lois par rapport à la constitution. Les députés ou le citoyen ordinaire disposent de la capacité de demander que l’on vérifie si ces lois sont conformes à la constitution. Et  c’est ce que nous faisons…

Ça veut dire qu’à votre avis, ce nouveau code n’est pas conforme à la constitution ?

Il y a plusieurs dispositions qui sont contraires au principe d’égalité des personnes physiques et morales que prône la constitution. Lire la suite