LE GROUPE TOOFAN AUX ETATS-UNIS POUR UNE SERIE DE CONCERTS.


Master Just et Barabas, les deux artistes du groupe togolais Toofan ont quitté Lomé mardi soir, sur invitation de la diaspora pour les Etats-Unis où ils

Barabas & Master Just (left to right)

Barabas & Master Just (left to right)

animeront une série de concerts, a appris mercredi matin, l’Agence Savoir News auprès de leur producteur Michel Kodom, médecin interniste et responsable de la Clinique Immaculée Conception.

« La diaspora togolaise aux Etats-Unis les a invités en qualité de leaders d’opinion. Ils ont répondu à l’invitation pour montrer la nouvelle dynamique au Togo », a précisé docteur Kodom, par ailleurs président de l’Association Internationale des Médecins pour l’Education et la Santé en Afrique (Aimes-Afrique/Togo).

Selon lui, le troisième album du groupe baptisé « Carte de visite » est placé sous le « signe de la conquête de la scène internationale ».

« Le groupe donnera au total six concerts dans quatre états des Etats-Unis. Le premier concert est prévu le 3 octobre dans l’Etat du Nebraska. Le concert final aura lieu à Minneapolis, dans l’état du Lire la suite

Décentralisation/LA 5E RENCONTRE DE L`UCT DU 12 AU 17 OCTOBRE


Joachim Hunlede

Joachim Hunlede

La ville de Lomé va abriter du 12 au 17 octobre prochain, la 5e édition de la Journée Nationale de la Commune de Lomé. Cette rencontre placée sous le thème de cette rencontre, ‘Communes, Aménagement du Territoire, Développement et Décentralisation’ revêt, cette année, d`une certaine importance et particularité d`accueillir l`ensemble des Présidents des Conseils de Préfectures, les Préfets et sous préfets, les Maires et leurs Secrétaires Généraux.

Cette édition va donc débuter avec des journées portes ouvertes pour des soins de sante au profit des couches les plus défavorisées de la capitale. « Ce sera une opportunité pour les plus démunis de se faire consulter et gratuitement » a indique le Secrétaire Général de l`UCT, Hunlede Joachim, avant de préciser que « il s`agit des soins de premières nécessités et des consultations généralistes ». Suivra ensuite, un colloque sur la décentralisation en direction des Secrétaires Généraux ou Directeurs de cabinet des Ministères qui auront à échanger sur le caractère transversal de la décentralisation, et cela devrait être une opportunité pour les participants de se rendre compte des avancées sectorielles en la matière.

Une classe multimédia sera ouverte au Lycée de Tokoin dans la journée du 14 Octobre, journée au cours de laquelle sera remis un lot d`ouvrages scolaires offerts par l`Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), à Lire la suite

Présidentielle 2010/ La NDPD appelle à négliger le scrutin.


Justin Yidi

Justin Yidi

Les cadres, militants et sympathisants de la NDPD étaient en journées de réflexion, les 25 et 26 septembre dernier, à Lomé. L`un des constats faits par les responsables du parti est que le scrutin n’est pas la solution à la crise togolaise et qu`il faudrait plutôt ouvrir une période transitoire de cinq (05) ans  au minimum pour une gestion consensuelle des affaires publiques par toutes les composantes de la classe politique.

« La NDPD face à la présidentielle de 2010 : De la nécessité de l’émergence d’un nouvel ordre politique au Togo », c`est le thème qui q rassemble pendant deux jours militants et sympathisants de la Nouvelle Dynamique Populaire Démocratique. Pendant ces deux journées de réflexion, ils ont eu à écouter des communications, mener des discussions et échanges sur les stratégies à mettre en œuvre pour, disent ils, sortir le pays de la crise sociopolitique qu’il traverse.

Le président du parti, Justin Yidi a eu à rappeler que de 1990 à 2007, le pays a connu huit (08) élections et douze (12)  accords politiques. Seulement, affirme t-ils, ces accords et élections n`ont pas permis de Lire la suite

L’ALLEMAGNE AU CHEVET DU TOGO POUR ENDIGUER LES RISQUES LIES AUX INONDATIONS.


Alexander Beckmann

Alexander Beckmann

La salle de conférence du Ministère de l’environnement a servi de cadre jeudi dernier à l’étude du bilan à mi parcours du projet « Réduction des Risques et Dégâts des inondations au Togo ». C’est un projet qui devrait permettre populations riveraines des cours d’eau du pays de contenir les innombrables problèmes qu’engendrent  les inondations.

Certaines villes du Togo avaient subi de sérieuses averses entrainant la rupture en juillet et août 2008, d’une dizaine de ponts et ponceaux, délogeant aussi des centaines de familles. La communauté internationale était appelée à la rescousse mais pour l’Ambassade d’Allemagne au Togo, les dons en vivres et non-vivres, n’étaient qu’un soutient aux sinistrés, pas un moyen de prévention. C’est dans cet ordre d’idée qu’elle a mis en route  en décembre dernier, de commun accord avec la Croix Rouge Togolaise, un programme pour endiguer les risques et dégâts inhérentes des inondations.

Ce projet lancé en décembre 2008, a permis de mettre en place et d’utiliser, un système d’alerte précoce. Il est scindé en deux composantes notamment les indicateurs locaux d’inondations avec chaque village du projet ayant identifié et clarifié ses indicateurs d’inondation, le tout appuyé par une grande sensibilisation puis la mise en place de trente et quatre (34) balises sur les principaux cours d’eau du pays. Des structures communautaires, principalement des bâtiments communautaires retenus comme site d’évacuation, ont été réhabilitées ; une sensibilisation porte-à-porte, appuyée par 312 volontaires communautaires sélectionnés et formés, a permis de toucher à ce jour 12662 familles soit 71343 personnes. « Nous souhaitons par notre assistance, que la vie quotidienne de ces populations s’améliore dans un bref délai » avait lancé l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Alexander Beckmann.

Pour le coordonateur national du projet à la Croix Rouge Togolaise, Dak Martin Doleagbenou, le projet s’est basé sur les trois dernières années pour préparer les activités. Il s’est félicité d’un bilan à mi-parcours positif. « Nous n’avons pas dénombré de pertes en vies humaines, Lire la suite

RETOUR SUR LA MARCHE EN IMAGES


marche UFC facebook

marche ufc 2

marche ufc 5 marche UFc Gil

Lire la suite

LE CAR ABSENT A LA MOBILISATION POPULAIRE DU 26 SEPTEMBRE


Yawovi Madji AGBOYIBO

Yawovi Madji AGBOYIBO

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et l’Union des Forces de Changement UFC, par communique conjoint en date du 22 septembre, avaient appelé les populations togolaises a descendre avec dans les rues le samedi 26 Septembre. Une marche pour exiger entre autres, l’annulation du décret nommant M. Kolani Lardja a la tète de la CENI. Seulement, le Car ne va pas répondre à l’appel et a demandé à ses militants et sympathisants de rester chez eux.

Comme pour se justifier, le Car, dans une autre déclaration, indique que dans la nuit du jeudi 24 septembre 2009, le Président du Faso Blaise COMPAORE,  qui a été entre-temps saisi par l`UFC sur le sujet a, par l`intermédiaire de son Ministre d`Etat, Ministre des Affaires Etrangères, pris attache  avec Me Yawovi Madji AGBOYIBO, Président d`honneur du CAR et Gilchrist Olympio, Président National de l`UFC.

A en croire le Vice-président du CAR Ouro-Bossi TCHACONDOH, le médiateur COMPAORE leur a fait notifier qu`il se trouvait à l`étranger et que dès son retour à Ouagadougou, le dimanche 27 Septembre 2009, il s`emploiera à rechercher une solution au différend porte à sa connaissance. « Il a souhaite pour cela que la marche projette soit suspendue » indique le communiqué.

Ainsi le Car dit trouver opportun, Lire la suite

Le RPT met la main sur la CENI / L’opposition prise au piège d’un accord mal ficelé


Dire que les dés pour une élection crédible, transparente, et dont les résultats seront acceptés par tous en 2010 sont déjà pipés, ne serait pas coupable. Le dernier coup de force opéré par la majorité parlementaire nommant Kinam Henri Lardja Kolani, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante en l’absence de l’Union des Forces de Changement et du Comité d’Action pour le Renouveau, encouragé par le dernier conseil des ministres, en dit long. Nombreux sont les Togolais qui y voient une préparation frauduleuse des élections en 2010 et craignent déjà la recrudescence de violence lors des prochaines échéances. Une situation qui découle des dernières négociations de Ouaga où l’opposition est sortie totalement perdante. CENI.2

Certains observateurs avaient déjà averti qu’au Togo, les élections sont truquées en amont, afin de permettre au parti au pouvoir de conserver encore pour des décennies, le fauteuil présidentiel. Cette assertion se confirme de jour en jour, malgré la déclaration du Chef de l’Etat qui avait exprimé son vœu de suivre l’exemple du Ghana, si ce n’est donner aussi pour une fois, un exemple démocratique et se démarquer des amères expériences que les Togolais  ont toujours vécu lors de ces rendez-vous présidentiels.

Kinam Henri Lardja Kolani, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, l’information a étonné plus d’un. Etonné, non pas mettant en doute le quotient intellectuel de cet homme du Parti Démocratique pour le Renouveau  mais sachant de quel bord politique s’est rangée depuis quelques années, cette formation politique qui s’est d’ailleurs fait éliminer de la scène par la population avec les élections législatives d’octobre 2007. Les circonstances de la désignation du Président de la CENI et le forcing du pouvoir à avancer en faisant fi des préoccupations de l’opposition préparent le Togo à une élection violente. « Les mêmes causes produisant les mêmes effets. » dit-on.

LE JEU TROUBLE DU RPT

Au moment où l’opposition parlementaire faisait des pieds et des mains pour dénoncer la mascarade électorale qui a accouché le Président de la CENI, le conseil des ministres  est venu entériner le choix contesté  de Henri Lardja Kolani. Un conclave ministériel organisé à une allure vertigineuse à moins de 24 heures, dès que le gouvernement a appris que l’opposition a saisi le facilitateur Blaise Comparé. Pour certains, c’est une stratégie propre au RPT de faire croire que le temps presse. « Mais à quoi cela sert de travailler avec un Président contesté ? » Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 422 autres abonnés