CELEBRATION DU 27 AVRIL : LA MARCHE DE L’UFC REPRIMEE A COUP DE GAZ LACRYMOGENE


Des militaires prèts à bondir (photo archives REUTERS)

Des militaires prèts à bondir (photo archives REUTERS)

La grande marche prévue par les responsables de l’Union des Forces de Changement après une messe en mémoire des disparus pour l’indépendance, n’a finalement pas pu avoir lieu. Elle a été réprimée par les forces de l’ordre et de sécurité à coup de gaz lacrymogène. Heureusement on ne dénombre aucun mort ni blessé et même pas de dégâts matériels comme on l’a toujours vécu sur la terre de nos aïeux.

Les autorités disent avoir interdit au préalable toute marche ce jour-là. Etait-ce une marche de protestation ? Les leaders de l’UFC nous ont répondu que c’était juste une marche qui devrait les conduire à leur point de meeting qui devrait connaître la présence du président national du parti Gilchrist Olympio.

Cette marche était prévue circuler quelques artères de la capitale pour Lire la suite