Législatives 2013 : Des togolais censurent la médiocrité de la CENI


L’opération de recensement électoral est prolongée de 7 jours dans

Des togolais en rang pour aller voter (archives crédit Reuters)

Des togolais en rang pour aller voter (archives crédit Reuters)

la zone1. L’affluence est médiocre avec un moindre intérêt pour l’opération. Pour beaucoup d’observateurs, c’est une cinglante censure à une Commission électorale nationale indépendante (CENI) partiale et qui affiche sa médiocrité.

La présidente de la CENI et son équipe ont prolongé jusqu’à 31 Mars 2013, la première phase de recensement. Depuis le début de cette opération, c’est un désintéressement cinglant qui est affiché dans la zone 1.

Plusieurs couacs ont émaillé ce processus dans Lire la suite