La FTF en route vers le gouffre, les acteurs refusent de manger à la même écuelle.


Anouma+Rock+Ameyi

De gauche à droite, Jacques Anouma l'émissaire de la FIFA au togo, Rock Gnassingbé Président FTF et gabriel Kouma Améyi Vice-Président FTF

A quand la fin de la crise à la FTF ? Cette question, nombreux sont les togolais qui, se la posent au vue des péripéties que la fédération ne cesse de traverser. Organiser quatre élections en quatre ans pour élire un bureau à la tète d’une fédération qui a quatre ans de mandat, peut que se passer au Togo. Et pourtant, ils ne sont toujours pas arrivés à guérir le mal. On prévoit encore un autre congrès en novembre prochain.

28 Septembre, la dernière chance ?

L’émissaire de la FIFA, Jacques Anouma qui avait séjourné le week-end dernier à Lomé, avait rappelé que les grands acteurs du football togolais seront appelés en congrès le 28 Novembre. Mais est-ce un congrès de dernière chance ? Beaucoup se le demandent toujours. Les trois envoyés spéciaux de la FIFA ont eu à insister sur le fait que « les convocations vont partir par le Secrétariat Général qui sera assisté par deux membres du comité du Bureau Exécutif pour préparer ce congrès auquel seront invités tous les clubs statutaires en ce qui concerne aussi les ligues et les associations.» Même si on affirme que avant d’aller des membres de la société civile pourront s’exprimer sur la question sportive, cela ne rassure toujours pas la fin de la crise.

Cette lassitude, des togolais vis-à-vis du football s’était confirmée le 18 Octobre lorsque la coupe du monde avait été présentée au public sportif et amoureux du sport roi, à Coconut Beach. Le Ministre des sports Christophe Tchao avait été bel et bien hué par Lire la suite