TOGO : LE JOURNALISTE GILLES GBAGBA PASSE A TABAC


Dans la journée du mercredi 15 juillet, Gilles Gbagba, un confrère de Radio Métropolys à Lomé a été victime de violences exercées par des forces armées togolaises. La scène s’est produite devant les locaux du Centre Culturel Français de Lomé. Cette action qui remonte à un ère dépassé, ne laisse pas indifférent les organisations des journalistes. L’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) et le Conseil National des Patrons de Presse du Togo (CONAPP) disent condamner « cet  exercice de violences volontaires par certains éléments des Forces Armées Togolaises».

Pour le trio, « au moment où notre pays traverse des moments difficiles et s’inscrit dans une dynamique de réconciliation de tous ses fils, il est déplorable que certains esprits mal intentionnés s’adonnent encore à des comportements ancestraux en totale violation des lois et textes de notre République qui disposent que Lire la suite