L’ETAT DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES AU TOGO – DES TRACES DE MEDIOCRITE DU GOUVERNEMENT


Le gouvernement togolais continue par exceller dans la médiocrité. L’état de délabrement des infrastructures routières au Togo en dit long. On se souvient à sa prise de fonction, le locataire de la primature Gilbert Fossoun Houngbo avait promis rénover ces infrastructures qui sont en total ruine et du coup il a fait sortir le génie militaire pour rafistoler les routes de Lomé. Quelques semaines après, le génie militaire retourne dans ses casernes laissant intactes certaines routes dans leur état de désuétude.

Les usagers de la nationale Lomé-Aného se plaignent toujours de leur parcours. Des nids de poule ça et là.

Etat des routes à lomé

Etat des routes à lomé

Il faut des conducteurs bien corsés, bien rodés et bien expérimentés en conduite pour pouvoir feinter ces trous qui ne sont qu’espacés que de quelques pouces de mètres. Des fois il faut faire des acrobaties pour contourner ou éviter des « tombeaux ouverts » et vous comprenez que les usagers sont exposés à de grands dangers.

Le gouvernement il y a de cela quelques mois se plaisait mettre de la latérite sur les routes. A peine quelques gouttes de pluies, et patatras on revient à zéro. Lire la suite