Mon come-back !


Hummm !! Je sais qu’il y en a qui n’ont pas du tout été content de moi de ces jours, semaines ou encore… (je ne le dis pas) que j’ai passé sans vous donner de suite sur mon blog. J’ai été absent mais le nombre de followers n’a cessé d’augmenter. Toutes mes excuses… Mea Culpa.

Sylvio Combey CombeteyJ’ai bien de raisons qui justifient cela mais vous, vous avez le droit de me lire, et moi le devoir de vous servir. Rassurez-vous, je fais mon ome-back. Certes, ce n’est pas assez facile avec les charges qui montent crescendo mais, se réclamant leader, I will find my way out !

Lol ! Que vient faire l’anglais dans ce méli-mélo… ? Anyway ! Je fais mon come-back et ce sera un peu comme un feuilleton que je vais vous raconter… Celui-ci sera essentiellement axé sur ma deuxième expérience aux États-Unis, ce pays qui fascine, qui réveille en nous nos potentialités.

Si pour la première fois en 2012, j’ai eu l’opportunité d’être parmi les quelques rares africains à couvrir la présidentielle américaine, cette fois-ci, c’était un autre challenge. J’ai été parmi l’un des sélectionnés après près de 50.000 candidatures à participer au Young african leaders initiative du président Barack Obama.

Nombreux sont ceux qui n’ont pas eu cette opportunité. Alors, je me sens redevable, redevable de vous restituer pas de façon académique ce qui s’est passé pendant mes six (6) semaines aux Etats-Unis.

A vos marques…

Une Réponse

  1. Intéressant! Mais, je vous demande déjà si le Président Obama n’a pas utilisé un double langage selon qu’il s’adressait aux jeunes qui ont été invités avant les chefs d’état et de gouvernement ou qu’il parlait à ses derniers.

    Je fais partie d’un réseau de blogueurs international qui écrit dans 35 langues. Je vous prie de lire ces quelques lignes et si vous êtes d’accord de signer ma pétition et de m’aider à la faire connaitre.

    « Si nous parlons des corrompus politiques ou des corrompus dans le monde des affaires, qui en fait les frais ? Les hôpitaux sans médicaments, les malades qui n’ont pas de soins, les enfants sans éducation.  » a dit le Pape François, en stigmatisant la corruption. 
 
Pourtant, il continue à recevoir des dictateurs africains devant les cameras du monde entier.

    D’autre part, depuis quelque temps on nous submerge de statistiques disant que les pays qui enregistrent les plus forts taux de croissance se trouveraient en Afrique, alors que rares sont les états africains qui vont atteindre plus d’un des Objectifs du millénaire du développement.

    Dans la plupart des pays, ces mauvais résultats sont dus au pillage organisé par les cliques au pouvoir. Les 5 présidents qui sont restés le plus longtemps au pouvoir sont des africains que le Pape reçoit devant les caméras en contradiction avec ses différentes condamnations de la torture, de la corruption et d’autres violations des droits humains que ces personnages utilisent régulièrement.

    En réponse aux paroles du Pape et à son excommunication des mafieux, j’ai écrit une pétition, veux-tu la signer, stp, et m’aider à la diffuser ?
 
Pour signer il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous ou le copier et le coller sur ta barre de recherche, suivre les instructions. Et c’est fait!

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Sa_Saintete_Pape_Francois_Excomuniez_5_dictateurs_africains/share/?new

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :