Faure Gnassingbé, c’est du « blaguez, tuer »


J’ai pourtant bien promis que je ne parlerai plus de la politique. Les trois

Le plus "faure" des Togolais

Le plus « faure » des Togolais

principales raisons, vous le savez. Ne m’en tenez pas rigueur quand c’est « over » et que le plus « faure » des togolais qui ne parle que deux fois l’année s’exprime et au finish, un message creux.

Les beaux discours, il faut bien les laisser aux grands séducteurs. Les hommes politiques s’y essaient mais ils le font mal. J’aurais été une femme que le plus « faure » des togolais m’aurait débité ces paroles que je lui aurais donné de jolies baffes d’amour. D’amour pas parce que je suis « amoureuse », mais pour l’aider à apprendre et se corriger.

S’il y a des jours où on s’attend à  suivre le Chef de l’Etat togolais sur un médium togolais, il faut attendre le 6 Avril ou encore le 31 décembre. L’homme fort ne parle que deux fois l’an, soit au premier et dernier trimestre. Bon passons !

Le 26 Avril il s’est prêté au même rituel, faire une adresse à la Nation. Et il l’a fait. Où est son mal ? Il y a eu assez de creux, mais vous comprendrez pourquoi je prends la politique. C’est pas mon fort, ne m’en tenez pas rigueur.

L’une des questions épineuses qui enveniment la vie sociopolitique du Togo est celle des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Mais tenez-vous bien, ma grand-mère au village me demandera ce qu’il a dit de nouveau. « Que du vieux chiffon ressassé », pourrai-je lui murmurer dans les oreilles. Mais le Monsieur n’a fait que nous débiter de vielles chansons, pas de décisions concrètes sur ce que sera fait de l’avenir sociopolitique du Togo.

Pas de réaction claire sur les élections locales que le bon sens demande voir organiser avant 2015. Que dis-je ? Nous ne suivons pas le bon sens au Togo.

Pas de réaction claire sur les réformes constitutionnelles. Que dis-je ? Monsieur veut que le parlement où ils ont la majorité écrasante s’en charge ; qu’il soit reconduit après 2015, qu’il soit sûr d’être sur le chemin tracé par le vieux (38 ans de règne sans partage, suivez mon regard), qu’il……Complétez la liste, elle est bien longue !

Monsieur a parlé pour ne rien dire. Mais qui va parler ? La presse ? Tsrouuu ! C’est un fourre-tout divisé, assujetti, bien manipulé mais aussi anéantie et qui traine ventre ballonné à terre. Et l’opposition ? Vous me posez aussi la question ? hummm… allez dormir ! Pas la peine !

Eux tous, c’est du « blaguez tuer ». C’est comme disaient les vieux pères, « même pipe, même tabac ». Le mal, 2015 s’annonce, tous les indicateurs d’implosion du pays sont au rouge, ils s’en foutent. Il y en a qui restent encore pessimistes. Prononcez-vous, je vous le montrerai avec mes outils d’analyse de conflits.

Bon Lovejoyce tu es servi. « Prends pour toi »

C’est vrai qu’il n’y a pas que la politique mais c’est le point central qui déchire le tissu social.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :