Incendies des marchés du Togo : L’ANC intransigeante sur la publication du rapport des experts français


L’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre réagit une fois encore sur les incendies des marchés du Togo. Après le commentaire du Procureur de la république, le parti de Jean-Pierre Fabre se montre intransigeant et réclame la publication du rapport des experts français. C’est à travers un communiqué

Jean-Pierre Fabre, Pdt ANC

Jean-Pierre Fabre, Pdt ANC

rendu public.

Quelques jours après les incendies des marchés du Togo, le gouvernement togolais par le truchement du Ministre de la Sécurité a annoncé avoir commis des experts français pour faire toute la lumière sur les incendies qui ont ravagé les marchés de Kara et de Lomé. L’ambassade de France au Togo le confirme.

Le mercredi 24 avril 2013, le Procureur de la République Essolisam Poyodi, au cours d’une rencontre avec la presse a annoncé l’existence d’un second rapport, celui d’un expert israélien du nom de Shlomo Maor. Seulement, les rapports n’ont pas été publiés, le procureur a simplement fait un commentaire. Aussi curieux que cela puisse paraître, le rapport de l’israélien est différent des français. Quand les français parlent de ‘’kérosène’’ comme source des incendies, l’israélien lui évoque des vapeurs de benzène/essence dans un autre marché, celui d’Adidogomé, aussi parti en fumée.

L’ANC parle de montage échafaudé par le pouvoir RPT/UNIR tout en soulignant que cela dénote du refus du gouvernement togolais, de rendre public, malgré l’insistance des autorités françaises, le rapport qu’il a lui-même commandité et qui selon l’ANC disculpent les dirigeants et les militants du « Collectif Sauvons le Togo (CST) ».

Le parti de Jean-Pierre Fabre dit inviter tous les avocats constitués pour la défense des dirigeants et des militants du CST dans l’affaire des incendies, à exiger que le rapport des experts français leur soit communiqué comme pièce du dossier. Le parti va plus loin et dit exiger des autorités togolaises, « la libération immédiate des personnes encore détenues dans le cadre de cette affaire, ainsi que l’annulation des inculpations fantaisistes des responsables du CST ». « A l’évidence, toutes sont des détenus politiques, nullement concernés par ces incendies », soutient Patrick Lawson-Banku, premier vice-président de l’ANC.

Une Réponse

  1. […] – 9 mai 2013, Incendies des marchés du Togo : L’ANC intransigeante sur la publication du rapport des experts français, sylviocombey.wordpress.com […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :