Dans la peau de mannequin


Le 04 mai 2013, la sensation a été très forte. Elle a été forte pas

Quand Sylvio Combey fait son "machin" sur le T

Quand Sylvio Combey fait son « machin » sur le T

parce que j’ai gagné une superbe somme à la Loterie (chose à laquelle je n’ai jamais essayé d’ailleurs). Mais parce que j’ai enlevé ma casquette de journaliste et remis celle de mannequin. Trop fort.

Pendant plus de 160 minutes, je ne me sentais plus comme un journaliste. Il fallait bien y être pour le comprendre. Malgré les différents essayages que j’ai faits, avec les deux stylistes Gaëlle Truda et Grace Ezor, je ne me rendais pas encore à l’évidence de ce que j’allais vivre.

Il aura fallu au prime abord le soir du 03 mai pour que nous (journalistes et professionnels de médias sélectionnés) fassions un petit entrainement pour que nous mesurions la tâche qui sera la nôtre, des journalistes qui vont se mettre dans la peau de mannequins. Mais c’est clair, même si nous couvrons des défilés de mode, nous sommes loin d’être des mannequins. C’est tranché. Nous avons décidé de ne pas prétendre être des mannequins mais des journalistes mannequins. Que chacun exécute des pas comme il le veut pourvu que cela ne frôle pas le ridicule. Hummm !

Et arriva le 04 Mai. A tour de rôle, chaque journaliste s’est empressé d’essayer des pas sur le podium qui venait d’être monté afin de ne pas gaffer. Ne voulant pas prétendre être un initié, je me suis prêté au rituel.

Les stylistes ont commencé par arriver avec les habits, la salle d’habillage a commencé par être bien remplie, le système de climatisation a commencé par ne plus nous satisfaire tous.

Avec comme prétexte la chaleur qui a commencé par monter, certains sortaient mais en réalité pour apprécier l’affluence, le monde qui a fait le déplacement. Très vite, ils ont été sommés de respecter certaines règles.

On a passé notre temps à discuter entre confrères et consœurs, se lancer des blagues quand l’heure du maquillage sonnât. Nous avons donc compris qu’on s’approchait bien du début. Quelques minutes après, on nous annonce le début imminent. Il fallait s’habiller…

« Sortez ! Mettez vous en ordre de passage conformément au conducteur », nous a-t-on lancé quelques minutes plus tard. Sur le podium, le début de la soirée est entonné avec les différentes interventions…Je ne suivais rien….Il aura fallu qu’une consœur descende du podium et s’écrier « youpi…je l’ai fait » pour que je revienne sur terre que ce n’était pas aussi compliqué. J’attendais mon tour…et il est venu…il fallait faire son machin ! Ben ! Ecoutez…pour une soirée, je suis mannequin, j’ai bien le droit non ?

Passage en t-shirt, passage en couple avec Andréa Magnim de Kanal Fm et enfin un autre passage en solo. Mais bien avant il fallait aussi monter sur scène pour simuler une conférence de rédaction. Je vous dis pas…c’était bien loooo ! Un journaliste dans la peau de mannequin…Si seulement vous étiez aussi journalistes pour vivre la même expérience. Ah je ne vous dis pas. A cause de moi les abords de la piscine de l’hôtel Eda Oba étaient pleins à craquer. Les entrées ont été refusées à ceux qui étaient venus au-delà de 22heures. La raison ? Il y avait déjà un monde archicomble. Bon rendez-vous en 2014 pour la prochaine édition…et surtout soyez à l’heure.

Une Réponse

  1. Slam dunkin like Shaquille O’Neal, if he wrote intrvmafioe articles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :