Accidents de circulation au Togo: L’autorité expose sa complicité


Le grave accident de circulation qui s’est produit jeudi 28 mars accidentdernier à l’intérieur du pays a semblé faire sortir les autorités de leur insouciance coupable. Et pourtant l’une des causes de cet accident n’est pas rare même Lomé, la capitale. Mieux, cela se passe au nez et à la barbe de tous.

L’une des causes de l’accident, a-t-on appris, est la surcharge, parallèlement à la panne technique notée du côté du camion qui a renversé le minibus. Pour un véhicule sensé contenir 12 personnes, il en prend le double ; 24 et le chauffeur ils feront au total 25. Gravissime. Conséquence huit (8) passagers ont laissé leur vie dans cet accident. Et pourtant, cette situation est fréquente et se produit au nez et à la barbe de policiers, eux-mêmes complices.

Pour ce bus de se retrouver à des dizaines de kilomètres au nord du pays, il aura passé par des postes de péage et  postes de contrôle de la police. Doit-on dire que les policiers ont été aveugles et n’ont pas pu remarquer que le nombre de passagers requis dans ce véhicule est dépassé ? Ou encore ils l’ont vu mais, guidés par le ventre, ils ont préféré fermer leurs yeux là-dessus.

Cette situation est aussi fréquente dans la capitale où comme pour exemple,  les véhicules de transport en commun (taxi) qui devront remorquer au maximum quatre (4) passagers prennent six (6). On retrouve 4 passagers qui se coincent sur le siège arrière et deux autres sur le seul siège de devant côté non chauffeur. Du coup, le bras de vitesse se retrouve souvent coincé sous les cuisses des passagers. Et, devant bon nombre de situations, c’est l’accident.

A plusieurs reprises, les médias ont dénoncé cet état de fait. Les policiers ont été sensibilisés à veiller au grain. Peine perdue, ils se contenteront de se remplir les poches. Et quand le dégât se produit, l’autorité monte au créneau. Trop tard ! Il faut discipliner les policiers pour qu’ils assurent leur devoir sur la route. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont contribués sur le contribuable togolais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :