Un nouveau type de togolais semble émerger


L’histoire sociopolitique togolaise a donné assez de leçons aux logo-togo3togolais de ne plus se laisser encore clochardiser. Au regard de l’allure que prend l’actualité togolaise, on a tendance à donner raison aux observateurs qui pensent qu’un nouveau type de togolais se dégage.

Les travailleurs sont et restent unanimes à décrier leurs conditions de vie et de travail. Les prix de premières nécessités ont considérablement augmenté mas les salaires n’ont que peu bougé. Le gap est grand. De façon unanime, les travailleurs ont décidé de réclamer une nette amélioration avec l’adoption d’une nouvelle grille salariale et indiciaire. Le gouvernement a longtemps fait cette promesse sans toutefois la tenir. Le budget finances exercice 2013 a été adopté sans pour autant en tenir compte. Un mouvement de colère des travailleurs a fait bouger le gouvernement qui va répondre de façon partielle aux préoccupations des travailleurs. Ceux qui portent les doléances de ces travailleurs se sont recroquevillés. La base gronde, monte au créneau et prend en mains ses destins avec la mise en route d’une Synergie des travailleurs togolais (STT). Aujourd’hui, c’est cette Synergie qui est un peu comme le grand porte-parole des travailleurs. On regarde dans le rétroviseur, 5 voire 10 ans avant, on se rend compte que la situation allait rester telle. Elle n’est plus telle de nos jours, un nouveau type de togolais est en train de naître.

Les travailleurs lancent un préavis de grève de trois jours dans tous les secteurs. Dans une école privée, les professeurs de façon improvisée demandent aux élèves de faire un devoir sur table. De façon unanime, ces élèves ont refusé et y vont une manière pour leurs enseignants qui non seulement sont en train de saboter le mouvement de grève mais de prendre de coup ces élèves. Un nouveau type de togolais est en train de prendre forme.

Nombreuses sont les revendications dans plusieurs corps de métiers et même des médias qui, malgré les coups bas tiennent et font route. On semble donner raison à ceux qui pensent haut qu’un nouveau type de togolais est en train de naître. Comme le disent les anglais « let’s wait and see ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :