CAN 2013 : Le Togo arrache sa qualification aux yeux d’un arbitre complaisant


Les Eperviers du Togo ont finit par décrocher leur billet pour les ¼

Adebayor plus que marqué à la culotte par la défese tunisenne (Photo N. Tadegnon)

Adebayor plus que marqué à la culotte par la défese tunisenne (Photo N. Tadegnon)

de finale. L’arbitrage très complaisant de l’arbitre Bennett en faveur des Aigles de Carthage n’a pas empêché les Eperviers de voler très haut et créer et s’offrir la victoire.

Pour la première fois en vingt compétition à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ; le Togo vient de franchir le cap du premier. A la manette, le sélectionneur français Didier Six. Sur une passe décisive du capitaine Adébayor Shéyi, Serges Gakpé inscrit le premier but.

Les Aigles de Carthage reviendront douloureusement au score après un penalty. Les deux formations rentrent au vestiaire sur un score nul mais jusque là, le Togo tient toujours son billet de qualification.

Célébration de la victoire des éperviers dans les banlieues de Lomé

Célébration de la victoire des éperviers dans les banlieues de Lomé

Dans la deuxième partie, les erreurs de la défense tunisienne se sont succédé mais l’arbitre Bennett a fermé ses yeux là-dessus. Des penalties auraient pu être sifflés à plusieurs reprises quand le capitaine des éperviers a été fauché pas moins de deux fois dans la surface de réparation. Contre toute attente, Bennett siffle un autre penalty. Cela a même suscité l’étonnement des commentateurs. Le penalty va finalement se heurter à la barre transversale. Le score reste inchangé.

L’arbitre Bennett va continuer par distribuer des cartons jaunes aux Eperviers. Au moins 6 joueurs y compris le capitaine et le gardien Agassa Kossi en ont reçu.

L’arbitrage au finish frôlait du favoritisme  mais au finish, les Eperviers du Togo sont arrivés à s’imposer. C’est une première dans l’histoire du football togolais. La joie était immense à Lomé, comme dan plusieurs villes et quartiers à l’intérieur du pays. Boîtes de conserve, sifflets, tout instrument était bon pour exprimer sa joie. « Dieu est togolais », scandaient des supporters sur les artères.

Evoluant dans le groupe D qualifié de groupe de la mort, le Togo a été qualifié d’outsider devant la Côte d’Ivoire, l’Algérie et la Tunisie. Le football étant un jeu ne respectant aucune prévision mathématique, les Eperviers écartent la Tunisie et l’Algérie de la compétition tout en donnant la vie dure aux Eléphants de la Côte d’Ivoire qui a décroché sa victoire dans les dernières minutes du jeu sur un score de 2-1.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :