Togo : Pour la survie, tous les coups sont permis


La situation sociopolitique qui se présente au Togo ressemble bien

fausse plaque en circulation

à une vie de jungle où malice et escroquerie rivalisent d’ardeur avec la fameuse loi du plus fort. Les citoyens ne manquent pas n’ont plus d’ingéniosité pour échapper aux règles et lois. C’est encore l’exemple d’un jeune homme qui confectionne son propre numéro d’immatriculation.

Effaré, j’ai été devant l’habileté de certains togolais à contourner les lois et règles en vigueur Pour les engins à deux roues, la série d’immatriculation est pour l’heure au « BF ». Quelle ne fut ma surprise de constater un « EE » sur la plaque d’un conducteur de taxi moto communément appelé zémidjan. Quand certains sont immatriculés au « BF », le compatriote a une « dérogation spéciale » pour ne plus être dans les rangs et arriver à « EE ».

Comment est-il arrivé à se faire cette immatriculation ? Depuis quand l’a-t-il fait ? Comment arrive-t-il à échapper au contrôle des policiers qui pour la plupart sont des corrompus ? Autant de questions qui taraudaient mon esprit quand je m’évertuais à le prendre en photo. Mais là encore c’était la croix et la bannière. Le jeune homme non seulement roulait à vive allure mais se faufilait entre taxis et motos. Et de façon subtile, il fait courber une barre à ‘arrière de sa moto pour cacher la série du numéro d’immatriculation.

Selon les règles en vigueur en Togo, tout engin motorisé doit être immatriculé à la société togolaise des plaques. Le coût diffère du type d’engin à un autre. Pour les engins à deux roues par exemple, il faut débourser jusqu’à 50 000 francs avec les frais d’assurance pour se voir octroyé un numéro d’immatriculation. Du coup, nombreux sont ceux qui hésitent à le faire  en suivant la procédure normale quand d’autres ne le font pas soulevant des contraintes financières. D’autres réseaux mafieux se sont constitués pour aider ceux qui le veulent à posséder d’un numéro d’immatriculation à moindre coût.

Advertisements

2 Réponses

  1. En effet,dommage de mettre toute cette ingéniosité,cette débrouillardise et cette intelligence au service du vol et de la corruption en bandes organisées.La pauvreté,la misère et le manque de moyens fait faire bien des choses à des citoyens lambdas qui ne demandent qu’à gagner leurs vie honnetement.Courage chers frères togolais oh…

  2. C’est contraire aux procédures en vigueur de se faire soi-même sa plaque d’immatriculation mais combien gagnent 50k par mois dans la population togolaise? Quand on paie 9k par mois à un instituteur dans le primaire, veut-on son épanouissement ou tout simplement qu’il s’ouvre les veines quand il n’en peut plus.!?

    Au Togo l’injustice sociale fait des endurcis et c’est domage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :