La Coalition Arc-en-ciel et le CST boudent une rencontre du PNUD sur les enjeux démocratiques


Des partis politiques regroupés au sein de la Coalition Arc-en-ciel

Khardiata Lo N’Diaye, représentante résidente du PNUD au Togo

(AEC) et ceux du Collectif Sauvons le Togo (CST) régurgitent une invitation adressée à eux par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour une conférence de panel sur les enjeux démocratiques et la consolidation de la paix.

Il se tient depuis ce matin dans un grand hôtel de Lomé, une rencontre dite de haut niveau pour plancher sur le thème «  les enjeux démocratiques et la consolidation de la paix ». Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui aux processus électoraux (PAPE). On note la participation d’éminentes personnalités de divers rangs du Togo et venues de l’extérieur. Mais, le CST et la Coalition AEC n’y participent pas.

Dans une déclaration dont nous avons eu copie, la coalition Arc-en-ciel apprécie d’inopportun cette rencontre initiée par le PNUD. Pour cette coalition, cette représentation onusienne et les représentations diplomatiques devraient plutôt s’investir pour « amener les acteurs politiques du pouvoir et de l’opposition à s’entendre sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles, notamment la limitation de mandat avec effet immédiat pour éviter les risques d’explosion que peut provoquer un coup de force électoral du pouvoir ».

Me Zeus Ajavon, coordinateur du Collectif Sauvons le Togo a également reçu l’invitation mais n’a pas répondu favorablement.

Pour les deux regroupements politiques et d’organisations de la société civile, le Togo traverse actuellement une crise politique où on ne peut parler de processus électoraux sans avoir réglé les questions liées à l’alternance, aux réformes constitutionnelles et institutionnelles.

 

 

 

Une Réponse

  1. Ces deux organisations ont tout a fait raison de bouder une enieme reunion bureaucratique sur je ne sais quoi. Pendant combien l’ONU et ses diverses agences n’ont-elles pas ferme les yeux sur les atrocites du regime Eyadema? Pis, elles s’en sont rendues complices tout comme la CEDEAO et l’OUA mutee depuis en UA. Pour memoire, la sortie imbecile de Jean Ping il y a quelques jours apres que des miliciens a la solde du regime aient tente de massacrer des manifestants. Qu’y a-t-il encore a dire a propos de democratie au Togo dont ces agences n’ont-elles pas encore discute???!!!
    Pourtant la situation reste la meme. On s’acheminait tranquillement a voir le fils Eyadema repeter ses hold-ups electoraux si ne se produisait ce sursaut collectif de tous les Togolais, a l’interieur comme a l’exterieur du pays!
    Ce que nous voulons de la part de ses agences aujourd’hui, ce n’est plus ce genre de parlotes. Elles doivent prendre acte du souhait de la vaste majorite des Togolais et aider Eyadema II, ses equipes, ses forces de securite, ses miliciens, ses concubines partir;aider a operer une transition de pouvoir non-violente; les desarmant et leur trouvant des points de chute. Ceux, parmi eux qui voudraient rester au Togo ne pourraient le faire qu’a certaines conditions a etablir par les leaders de l’opposition et leurs interlocuteurs.
    Pour une fois, prechant pour ma paroisse, je demanderai a l’Onu et a ses agences, particulierement celle-ci qui parle de tenir une table ronde sur les « enjeux democratiques et la consolidation de la paix », d’aider au demantelement des installations militaires que les forces du regime ont mises sur pied dans ma bonne ville d’Anecho. Pour quoi faire? Leur a-t-on demande une protection. Si menace il y a sur Anecho, elle viendrait bien de ce regime et pas d’ailleurs. Donc, je saisis ici l’occasion pour demander au PNUD de faire faire demanteler les installations militaires faites a Anecho car nous n’en avons pas fait la demande a ce regime. « Enjeux democratiques et consolidation de la paix »? Cela commence par des actes de ce genre: respect de la volonte des Togolais et absence de violence, de menace et d’intimidation. Ce n’est pas le cas au Togo. Ce n’est pas le cas de ces installations militaires a Anecho. Le PNUD reve-til ou quoi? Dans quel pays se pense-t-il pour nous sortir un theme aussi hors propos???!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :