Révolution Kpatima : Des hostilités pour toute une journée à Bè


La marche à laquelle à convié le Collectif Sauvons le Togo ce deuxième jour de leurs manifestations

La gendarmerie réfléchit sur une nouvelle contre-attaque au quartier Bè-Château

Déckon2 a encore tournée au vinaigre. Projectiles et grenades lacrymogènes ont fait ménage et ceci pendant toute une journée au quartier Bè.
Un peu comme la veille, le climat au quartier Bè, réputé fief de l’opposition a été rythmé par des coups de grenades lacrymogènes. Des les premières heures de la marche, les jeunes ont été très vite. Les responsables du Collectif  Sauvons le Togo (CST), sur insistance du gouvernement, ont finalement fait une deuxième concession, celle de rallier leur lieu de sit-in (la place de l’indépendance) par le boulevard du mono. Mais, dès les premières de la marche avec l’itinéraire consensuel, elle a été encore réprimée. Aucun motif n’a été donné.
La réponse du berger à la bergère n’a pas tardé surtout que les jeunes ont eu à démasquer trois gendarmes en civil qui s’était mêlé à eux. la réplique comme on pouvait s’y attendre était des jets de pierres. Certains d’entre eux ont eu recours à la fronde.
Le boulevard du mono, la route nationale no 2 a été très vite paralysée. Aucune voiture ni moto ne passaient. Les jeunes y ont érigé des barricades, brûlé des pneus en guise de protestation.

La réplique des gendarmes au quartier Bè Château

Cela ne semblait pas beau aux yeux des gendarmes qui ont encore usé de grenades lacrymogènes. On aura donc assisté à une résistance de la part de ces jeunes.
Aucune interpellation n’a été signalée mais nombreux sont les jeunes qui s’en sont sortis avec des blessures, certains à la tête, d’autres aux pieds. Les plus petits, les jeunes filles n’ont pas non plus été du reste. Ils se sont tous mêlés à la résistance, chacun avec son rôle particulier.
Ainsi depuis 11heures et ce, jusque tard dans la soirée l’atmosphère était plus que électrique.
Dans l’après-midi, les responsables du CST ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont exprimé toute leur consternation sur l’attitude des forces de l’ordre. Ils appellent les Togolais à prendre toute leur responsabilité.
Cela va sans dire que les jours prochains ne sont pas assez prometteurs.

Une sélection de photos ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :