Dialogue inter togolais : Ahoomey-Zunu et son serpent de mer


Ahoomey-Zunu, PM togolais présentant son discours programme

L’une des lettres de mission du premier ministre Ahoomey-Zunu est la relance sans délai du dialogue avec les acteurs de la scène sociopolitique togolaise pour recueillir le consensus dans l’organisation des prochaines joutes électorales. Ce dialogue peine encore à pointer du nez, on semble donner raison à ceux qui pensent que ce dit dialogue est un serpent de mer.

Devant les députés à l’Assemblée nationale, le locataire de la primature a encore réaffirmé son intention de renouer le dialogue comme l’a réclamé le Chef de l’Etat, selon ses propos. « Le dialogue doit reprendre et doit concerner tous les acteurs de la vie politique togolaise »,  a-t-il dit tout en martelant que cela sera fait en prenant « des mesures de confiance ». A l’entendre le jour-là, on avait cru qu’il allait dès le lendemain appeler les acteurs à la table de discussion. Jusqu’alors, rien n’est fait. Chuuut…Il attend encore « les instructions fermes du Chef de l’Etat ».

Les arguments donnés par le ministre de l’administration territoriale d’alors Pascal Bodjona pour introduire les textes devant réglementer le cadre électoral à l’Assemblée nationale était qu’il y avait un impératif à respecter le délai constitutionnel. SI tel est que réellement il y a une réelle volonté à respecter le délai constitutionnel, autant relancer au plus vite le dialogue avec la classe politique togolaise. L’inaction du PM laisse libre cours à ceux qui ont toujours vu cet homme comme un « très suffisant », un « allergique au dialogue ». N’avait-il pas lui-même indiqué sur les plateaux d’une télévision privée qu’il ne voit pas les responsables du CST comme des interlocuteurs avec qui discuter ?  Aujourd’hui, il est nommé ministre et il est contraint de discuter. Mais la discussion tarde toujours à venir mieux, est beaucoup plus assimilable à un serpent de mer.

Outre cette discussion qui ne vient jamais, il ya beaucoup de défis qui attendent le Premier ministre. Lui-même avait dressé une litanie de réformes et de réalisations à faire. Mais à regarder de près, son gouvernement ressemble beaucoup plus à une équipe de mission, de bataille.

 

 

 

Une Réponse

  1. Hello, i think that i noticed you visited my website so
    i got here to go back the desire?.I am trying to in finding
    issues to enhance my web site!I guess its ok to use some of your ideas!
    !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :