Révolution Kpatima : Quand les policiers jouent au « judoka » avec le portail de Fabre


Les évènements qui ont cours au Togo font tirer les cheveux sur la

Un jeune homme en train d’être embarqué manu militari

tête. Après s’être défoulés sur des sympathisants et militants de l’ANC ce samedi, des policiers se sont défoulés sur le portail de Jean-Pierre Fabre violentant ceux qui s’y trouvaient. Quelques jeunes qui n’ont pas pu s’échapper, ont été bien violentés et s’en sont sortis, certains, avec des blessures à la tête.

On se croirait dans un film western où les manifestations de contestation n’ont plus droit de cité. La traditionnelle marche de protestation de l’Alliance nationale du changement (ANC) de ce samedi vient d’être une fois encore réprimée avec des grenades lacrymogènes.

Etouffée du quartier Bè-Kodjindji, la manifestation de l’ANC a été réprimée jusqu’au domicile du leader du parti, Jean-Pierre Fabre. (Sélection photos de la répression http://on.fb.me/NofcS3)

Les jeunes ont usé en retour, de pierres pour protester. Du coup, débandade totale avec des échanges de projectiles et de grenades lacrymogènes.

Le portail de Jean-Pierre Fabre défoncé

Malheur à ces jeunes qui passaient dans les encablures à moto. Non seulement ils sont pris pour des manifestants, malmenés, motos confisquées puis jetées dans leur Benz. Il aura fallu l’intervention d’un commissaire, qui ayant noté notre présence de réclamer que ces jeunes appréhendés soient traités « humainement ».

Trois quarts d’heure plus tard, sur insistance d’un Commissaire de police, les motos embarquées seront débarquées et les jeunes appréhendés relâchés.

Doit-on croire à un dimanche encore plus tumultueux ? Le Collectif Sauvons le Togo appelle à un meeting d’information au stade Oscar Anthony (Beninglato).

Paradoxalement à ces grenades lacrymogènes lancées sans retenue, le Chef de l’Etat dit entreprendre des discussions pour la formation d’un nouveau gouvernement qui devra prendre en compte des responsables de l’opposition. Comme quoi, le pouvoir discute avec des grenades lacrymogènes.

Une Réponse

  1. Quelle jungle? Tout cela dans un pays de seulement de 56.600 km2, c’est dommage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :