Sur initiative du SYNJIT : Les journalistes s’engagent à assainir leur corporation


Le monde des médias se révèle gangrenée par plusieurs maux. Les

Franck Ayao Assah, Correspondant Media Foundation au Togo

journalistes eux-mêmes en sont conscients. Dans la perspective de contribuer à assainir la corporation, le Syndicat des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) a convié, les professionnels de la communication à une journée de réflexion le vendredi 11 Mai 2012 à Lomé,

« Problématique de la création de véritables entreprises de presse au Togo », c’est le thème au centre de la journée de réflexion animé par le correspondant de Media Foundation au Togo, Franck Ayao Assah. Sans fanfaronnade, sans retenue, les journalistes ont eu pendant près de 2heures échangé sur les conditions déplorables dans lesquelles ils travaillent dans tous les secteurs ; que ce soit la presse écrite, la presse en ligne, la radio ou encore la télévision.

L’un des constats amers faits est que le terme « journaliste » est tellement galvaudé au Togo et que même des Organisations telles que la Haute autorité de l’audio visuelle et de la communication censée protéger les journalistes s’est transformée en « censeur ».

Le conférencier Franck Assah a eu à soulever que la profession est caractérisée par un certain amateurisme la plongeant dans l’abysse. « Le secteur est en train de mourir, il faut le relever », a-t-il eu à souligner.

Outre la panoplie de problèmes qui endiguent le développement du journalisme au Togo, les journalistes ont égrené tour à tour, les possibilités offertes pour s’acheminer vers une véritable entreprise de presse.

A en croire Edeme Gadegbeku, responsable Presse écrite au Synjit, il s’est agit de façon pratique, d’inaugurer le lancement d’une série de rencontres périodiques qui ont pour vocation de sortir des sentiers battus des débats et journées de réflexion habituellement impulsés dans le monde de la presse au Togo.

La crème semble avoir pris, les journalistes participants se sont convenus à se retrouver dans un bref délai pour aller en profondeur dans les discussions et proposer des pistes de sortie pour éviter la catastrophe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :