A l’appel du CST : Des togolais se réengagent pour la libération du peuple


Quelques milliers de togolais se sont retrouvés finalement ce samedi 05 mai 2012, au pied du monument

Des symathisants à la place de l’indépendance pour la profession de foi

de l’indépendance pour une profession de foi. Réprimée pour la première fois le 27 Avril dernier, cette cérémonie, selon le Collectif sauvons le Togo (CST), est organisée pour appeler les togolais à se réengager pour libérer le peuple.
Selon le Collectif Sauvons le Togo, le pays est plongé dans un gouffre total depuis plus de 40 ans, sous le régime RPT, converti en UNIR (Union pour la République). Pour ce fait, organisations de la société civile et partis politiques regroupés au sein de ce Collectif ont organisé une cérémonie de profession de foi.
« Nous nous engageons de nouveau comme nos Aïeux il y a 52 ans à libérer notre cher pays le Togo, de la tyrannie dans laquelle certains togolais l’ont plongé », ont eu à dire, entre autre, en chœur, les milliers de sympathisants du Collectif au pied du monument de l’indépendance, main droite

Zeus Ajavon, coordinateur CST dans sa profession de foi

levée en sa direction.
Ainsi, ils disent « jurer » à  tout sacrifier pour que vive et prospère le Togo, l’or de l’humanité. « Nous nous engageons à combattre de toutes de nos forces, la tyrannie, les assassinats politiques, la confiscation du pouvoir, la torture, le vol, le pillage, la gabegie, l’instrumentalisation de la justice, les élections truquées, afin que, soit restaurée la souveraineté du peuple Togolais », ont-ils aussi récité, visiblement bien confiants, insistant sur chaque mot prononcé.
Mais bien avant cette cérémonie de profession de foi, les sympathisants du CST ont fait trois tours autour de la place de l’indépendance, été édifiés sur la lutte menés par les pères de l’indépendance jusqu’à l’accession du peuple à la souveraineté internationale, réécouté le discours du premier président du Togo-Sylvanus Epiphanio Olympio- et, chanter les trois couplets de l’hymne national.
A en croire le coordonateur du CST, Me Zeus Ajavon, cette

Mains tendues, les sympathisants du CST « professent leur foi »

cérémonie de profession de foi signifie le début d’une véritable lutte pour l’instauration d’un véritable état de droit.
La cérémonie s’est déroulé sans incident majeur ; les forces de l’ordre avaient interdit aux responsables du CST de faire entrer sur la place de l’indépendance, le bus de sonorisation. Ce refus a failli faire dégénérer la manifestation.
Rappelons que cette cérémonie de profession de foi devrait se dérouler le 27 Avril 2012, date de célébration du 52ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. Elle a plutôt été de violences avec des grenades lacrymogènes tirées, pour la première fois, à la place de l’indépendance par les forces de l’ordre pour empêcher le déroulement de la cérémonie. Le confrère Noel Tadegnon a d’ailleurs été assommé dans l’exercice de sont travail par un agent de police.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :