Le Togo et le Bénin aplanissent leurs divergences frontalières


Les Ministres Béninois Degla Benoît Assouan et Togolais Pascal Bodjona

Il est bien vrai que les frontières sont souvent sources de conflits et de guerres lorsque les Etats ne s’accordent pas sur ses limites et les limites. C’est donc ce qui justifie la tenue à Lomé de la 12ème session de la commission mixte paritaire bénino-togolaise de délimitation des frontières.

Cette séance dont le lancement a été fait mardi dernier  par le Ministre togolais, de la décentralisation, porte-parole du gouvernement Pascal Bodjona, vient à la suite de la dernière tenue à Cotonou au Bénin en 2001. L’objectif, à en croire le Ministre, est de continuer à examiner avec attention soutenue et objective, les questions liées à la démarcation des frontières en vue d’un règlement négocié.

« Cette ferme volonté partagée  des plus hautes autorités est non seulement un facteur de paix, de sécurité et de progrès de al sous-région ouest-africaine amis aussi un gage pour la pérennisation de la dynamique des relations fraternelles et amicales qui existent entre les deux pays », a ajouté le Ministre.

Le Ministre béninois de l’intérieur et de la sécurité publique Degla Benoît Assouan a rappelé que la démarche aujourd’hui, est d’évaluer le chemin parcouru depusi la dernière rencontre (2001 ndlr) et de définir les modalités de délimitation de la frontière entre les deux Etats.

Rappelons que la commission a été mise en place en 1977.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :