Coup de gueule: Je m’indigne


Je ne sais pas si j’ai vraiment une raison pour m’indigner mais, je m’indigne

Je regarde un peu dans le rétroviseur de 2011 et je m’indigne,

Tous ces évènements qui ont secoué mon beau continent noir,

Tous ces épisodes de conflits qui nous entraînent vers un mouroir,

Comme si nous, nous n’aurons pas à vivre une véritable gloire,

Je ne sais pas si j’ai une bonne raison de m’indigner mais je m’indigne

 

Cette année, tumultueuse elle a été pour mon continent,

Où les intérêts pécuniaires ont eu droit des humains sentiments,

Où les mêmes familles, les mêmes peuples, les mêmes clans,

Se sont entredéchirés avec un incompréhensible acharnement,

Comme si une richesse les attendait au firmament

Vous allez vous aussi vous indigner si vous menez un bon raisonnement

 

Moi je m’indigne, je m’indigne vertement contre Vous,

Vous qui avez agi sans vergogne et sans pour autant penser à nous,

Pour nous avoir renvoyé nous, dignes fils dans des trous,

Pour nous avoir renvoyé de nos propres terres comme des filous,

Pauvres de nous ! Nous avons pourtant trimé fort jusqu’au bout,

Et même vendu nos enfants à vous, abandonné nos richesses à Vous,

Au plus profond de moi, je m’indigne contre Vous, oui contre VOUS

 

Je m’indigne, oui je m’indigne,

Je regarde un peu dans le miroir de mon pays et j’en coule des larmes,

A cause de toutes ces vilenies et calomnies avec tout leur cortège de vacarmes,

Ces brimades dont mes frères et sœurs ont fait l’objet par vous frères d’armes,

Comme si nous ne sommes pas nous, aptes à sonner la grande alarme,

Mais nous allons nous faire entendre, sans armes, sans drames, sans larmes…

 

Je m’indigne contre vous,

Vous aussi qui avez fait de mon pays, un héritage,

Vous qui voulez nous prendre Tous comme un héritage,

Et nous gouverner encore sans partage,

Je m’indigne contre vous sans ambages,

Je m’indigne contre vous, ce n’est pas un mirage,

 

Comme un seul homme nous nous lèverons pour pleurer notre chagrin,

Ö Afrique !

Comme un seul homme nous nous lèverons pour récupérer en main notre destin,

Cher Togo !

Je m’indigne parce que je ne veux pas voir les autres sombrer dans le ravin

Je m’indigne

Sylvio Combey

Une Réponse

  1. Je félicite vraiment cette verve burlesque qui vous fait confondre à un Lamartine plutot qu à un journaliste que vous etes.Ma foi,je ne puis m empresser de vous envoyer mes félicitations et d inviter mes freres africains à se lever pour mettre fin à tout ce qui fait retarder notre continent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :