Togo : Des experts gouvernementaux en réunion à Lomé sur les ALPC


Il s’est ouvert le lundi 26 septembre 2011, à Lomé dans la capitale togolaise, une réunion des experts gouvernementaux de l’Union Africaine. Deux objectifs sous-tendent cette réunion, adopter le document de stratégie sur les armes légères et de petit calibre (ALPC) et le future Traité sur le commerce des armes. 

Les pays africains sont bien conscients que sans une réelle paix, le développement socio-économique du continent sera semblable à rouler la pierre de Sisyphe. D’une manière bien concertée, des experts gouvernementaux des 54 Etats de l’Afrique sont à Lomé pour se doter de deux instruments qui permettront de lutter de façon efficace et cohérente contre la prolifération et la commercialisation illicite  des armes légères et de petit calibre (ALPC). La rencontre qui a démarré ce 26 septembre va se poursuivre jusqu’au 29 septembre 2011.

Il s’agit pour ces experts d’adopter à la fin des de leur réunion le document de stratégie sur les armes légères et de petit calibre (ALPC), leurs munitions, explosifs et matériels connexes et aussi élaborer le futur Traité sur le commerce des armes. Ceci pour permettre à l’Afrique toute entière de parler d’une seule voix à la conférence des Nations unies prévue pour juillet 2012 à New York. Cette conférence des Nations Unies étant dédiée à élaborer et adopter un instrument global et juridiquement contraignant établissant des normes internationales communes pour le transfert des armes classiques.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le ministre d’Etat togolais Magnim Solitoki Esso a reconnu que la tâche à laquelle sont appelés les participants est lourde mais les a appelé à faire beaucoup d’efforts pour doter le continent de ce grand outil. « En Afrique, plus qu’ailleurs, ce sont les armes légères qui alimentent les guerres meurtrières à l’intérieure des Etats entre groupes armées, factions, troupes irrégulières ou tout simplement le banditisme armé »,  a relevé le ministre d’Etat togolais.

Et cela renforce encore les propos de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan qui aime dire « Les armes légères font infiniment plus de victimes que les autres types d’armes. La plupart des années, le nombre de morts attribuables à ces armes dépasse largement celui des victimes des bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagazaki. De fait, au regard des carnages qu’elles provoquent, elles pourraient être assimilées à des armes de destruction massive ».

Pour Ivor Richard Fung, directeur du Centre régional des Nations Unies sur la paix et le désarmement basé à Lomé l’adoption d’une stratégie commune représentera le reflet d’une intégration africaine sur le plan du désarmement pour ouvrir la voie à d’autres politiques communes recherchées par les Etats africains.

Il a aussi rappelé que le processus du contrôle des ALPC a commencé depuis très longtemps en Afrique par des Etats, ensuite individuellement, par les sous régions et avant d’arriver aujourd’hui au niveau continental. « Il fallait qu’au niveau continental, on puisse s’appuyer sur ce qui est fait dans les sous-régions », a-t-il expliqué.

Rappelons que l’Afrique de l’ouest dispose d’un moratoire sur les ALPC ainsi qu’une Convention sur les armes à feu. L’Afrique australe s’est bien outillée avec le protocole de la SADC sur les armes à feu tandis que l’Afrique de l’Est dispose d’un protocole de Nairobi pour le contrôle des armes à feu. et puis, déjà en 2000, a été prise la déclaration de Bamako qui traçait le cadre général de l’action de l’Afrique sur ces questions.

En marge de cette réunion, l’UNREC qui y apporte son soutien technique, organise aussi une présentation sur la Convention de Kinshassa sur les ALPC et une conférence de presse.

Sylvio Combey

http://rajosep.info/?p=195

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :