Affaire Riz intoxiqué : Julie Beguedou veut-elle assassiner en douce les Togolais ?


L’affaire de riz intoxiqué qui oppose l’hebdomadaire togolais «

"Le riz Faure" commercialisé par Dame Beguedou en 2010

L’Indépendant Express » et « Elisée Cotrane » est reportée sur le mercredi 07 Septembre. Malgré les cris d’alerte des dispositions sont en train d’être prises pour déverser ce riz sur le marché togolais. Il y a péril en la demeure. 

Appelée à être tranchée ce 22 Août, l’affaire de riz intoxiqué qui fait bruler le torchon entre Carlos Ketohou du journal L’Indépendant Express et Julie Beguedou de Elisée Cotrane n’a finalement plus eu lieu. Elle est reportée au 07 Septembre.

Dans sa parution du 16 Août 2011, l’hebdomadaire attirait l’attention des populations togolaises sur un danger de mort auquel elles sont exposées. «  Julie BEGUEDOU va porter atteinte à la sûreté des consommateurs, danger de mort : 190 000 sacs de riz toxique vont être déversés sur le marché ».

Le "riz faure" distribué à coups de bâton en 2010

Julie Beguedou, la responsable de la société indexée aura laissé entendre plus tard qu’une partie du riz seulement serait tachée et que cette partie a été détruite. Elle a avoué elle-même que des agents phytosanitaires du Togo ont procédé à des analyses qui révéleront par la suite qu’il y eu des taches du produit de fumigation sur les couches superficielles du riz. Ceci pour la simple raison que le riz n’est pas importé au Togo en sacs. Le riz a été importé en vrac dans le container ; une disposition qui viole les normes internationales requises.

De façon hâtive, le ministère du Commerce  et de la Promotion du Secteur privé a rejeté les informations données par le journal les qualifiant de « fausses informations reposant sur des interprétations fantaisistes émanant de personnes non qualifiées ». Mais des partis politiques de même que l’Association togolaise des consommateurs (ATC) exigent une contre-expertise indépendante.

Silence radio du côté du gouvernement.

Certaines sources indiquent que malgré ces cris d’alerte, Dame Beguedou a fait commander des sacs de riz au Ghana à l’effigie des USA laissant entendre que le riz provenait de là  et les a mis en sacs pour les mettre sur le marché togolais. En plus, des investigations révèlent d’ailleurs que le riz provient plutôt de la Thaïlande. Dame Beguedou continue donc par mentir…

Si rien n’est fait ce sont des millions d togolais qui sont ainsi exposés à un sérieux danger de mort.

Devra-t-on le rappeler, c’est la même société de Julie Beguedou qui a importé en 2010, du riz griffé « Riz Faure » vendu à 2010francs Cfa aux populations à des fins électoralistes. Alors pourquoi s’entête-t-on à ne pas reconnaitre que le riz est de mauvaise qualité ? Suivez-mon regard SVP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :