Des experts togolais aux USA à la rescousse de l’éducation togolaise


Des experts togolais basés aux Etats Unis apportent leur expertise pour relever le secteur éducatif togolais. Réunis au sein de la Fondation Togolaise, ces experts ont échangé à Lomé avec les professionnels de l’éducation togolaise sur les voies et moyens pouvant permettre de sortir le système éducatif de l’ornière.

L’éducation togolaise, depuis quelques années, a perdu ses lettres de noblesse. Les valeurs de rigueur et d’excellence qui l’avaient toujours marqué pour le faire citer parmi les meilleurs de la sous région semblent avoir sensiblement diminué.
C’est donc dans la perspective de relever ce système agonisant que la Fondation Togolaise essentiellement composée d’experts togolais en éducation a échangé avec des directeurs régionaux de l’enseignement, des inspecteurs de l’enseignement primaire et secondaire et des enseignants. La rencontre s’est déroulée les 27 et 28 juillet dernier à Lomé et placée sous le thème : « La problématique de l’éducation en Afrique, cas du Togo ».

« Nous ne sommes pas ici pour changer les valeurs et les pratiques. Plutôt pour échanger avec vous afin de voir dans quelle mesure notre expertise et expérience anglo-saxonne peut aussi profiter au système éducatif du Togo et de toute l’Afrique », a précisé Aubin Acohin Thon, le président de la Fondation. Le professeur en leadership éducationnel aux Etats Unis a eu à affirmer que cette rencontre de deux jours permettra à sa Fondation de mieux comprendre les problèmes qui minent l’éducation togolaise et de définir les divers apports qu’ils auront à faire dans ce sens.

Ce partage d’expérience du système anglo-saxon avec les acteurs de l’éducation togolaise est bien accueilli au ministère de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Pour la directrice régionale, elle vient renforcer le plan sectoriel de l’éducation pour tous lancé en mars 2010 dont l’un des objectifs, a-t-elle dit, est « d’offrir aux populations une éducation de qualité, conformément aux objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ».

Rappelons que la Fondation togolaise qui, jusqu’en 2009 s’appelait Charity International, a déjà mené plusieurs actions en faveur des togolais. Les orphelinats Sitsopé de Kpalimé et CEHBED de Lomé ont eu à bénéficier d’un appui en vivre en 2009, une vingtaine de jeunes, meilleurs bacheliers des cinq régions du pays et de Lomé golfe ont pu bénéficier d’une bourse de prise en charge pour l’année académique 2009-2010.  Sur le plan culturel, ce sont les artistes Haroy, Ali Jezz et Mirlinda qui ont pu donner des spectacles dans des Etats américains au cours d’une tournée.

Sylvio Combey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :