Télécommunications au Togo : LA CROIX ET LA BANNIERE


Depuis belle lurette, l’on constate une véritable avancée dans le domaine des télécommunications avec toute la pléthore d’avantages que cela comporte. Le constat au Togo, est amer : les consommateurs ne bénéficient pas de cette panoplie d’avantages mais sont plutôt de ceux qui déboursent des frais exorbitants pour se communiquer, que se soit via l’internet ou la téléphonie mobile ou filaire.

Parti du constat selon lequel seulement 4% des togolais ont accès à l’internet haut débit, on comprend aisément que le togolais ne peut aucunement se réjouir de l’utilisation de l’internet mis à disposition. Cet état de fait est du à plusieurs facteurs.

Le monopole de l’Etat

Pour que le secteur de l’économie puisse prospérer, il est toujours nécessaire de favoriser un climat de concurrence où tous les acteurs, de façon loyale, mettent à contribution ses services et expertises. Au Togo, l’Etat détient le monopole avec deux sociétés dont Togo Cellulaire pour le mobile GSM et Togo Télécom pour le filaire. A ces deux vient s’ajouter Moov-Togo du Groupe Etisalat qui a, bon gré mal gré, commencé ses activités. Et donc, la concurrence est quasi inexistante alors que dans d’autres pays de la sous région, on note jusqu’à sept  (7) opérateurs de téléphonie mobile. Autant d’opérateurs de téléphonie qui, par leur prestation, encouragent la concurrence et de facto, l’essor de l’économie. Cela va non seulement dans l’intérêt du consommateur mais aussi de l’économie nationale. Depuis 2007, l’exécutif togolais n’a cessé de claironner sur tous les toits, l’arrivée d’un troisième opérateur, et même le Premier ministre, Gilbert Fossoun Houngbo a déclaré lors de la présentation de son discours-programme devant l’Assemblée nationale le 04 juin 2010 que l’octroi de la 3è licence est bien enclenché et devra aboutir au plus tard début de 2011 mais depuis, nenni.

Des frais de communication exorbitants

Dans un contexte où seulement deux opérateurs de téléphonie opèrent, les frais de communication suivent leur désidérata. On se rappelle des premières années de Togo cellulaire qui fixait au grand dam des consommateurs, des tarifs exorbitants. Il aura fallu l’installation d’un second opérateur, Télecel, pour ramener à un coup relativement bas les frais de communication et de confectionner des cartes de recharge à moindre coût. Aujourd’hui, les autorités se plaisent à dire qu’il y a un net progrès. Or, le tarif de la communication internationale au Togo n’est pas comparable à ceux de la sous région. Il est plus que le double des tarifs au Sénégal et au Mali et 42% plus cher qu’en Côte d’Ivoire. La téléphonie fixe est libéralisée dans ces pays, ce qui ne l’est pas au Togo.

Une observation à la loupe de la situation révèle que le togolais débourse une fortune pour appeler ses proches. En heures pleines, le togolais dépense 354 francs CFA pour ses communications vers les Etats de l’Union européenne (UE), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), de même que vers le reste du monde. Or, l’Ivoirien débourse 250 francs, le Sénégalais 130 et 148 francs pour le malien. (confer tableau)

L’accès à l’internet est toute une autre paire de manches. Selon certaines statistiques publiées par Togo Télécom, 82 600F pour un débit de 128 kbps et 1 million 62 mille pour celui qui veut une connexion de 2 Mégaoctets avec une redevance mensuelle de 63 mille 720F pour les 128 kbps et 1 million 132mille 800F pour les 2 Mégaoctets.

Au vue de tous ces facteurs, le domaine des télécommunications reste un grand champ auquel le gouvernement togolais doit s’atteler pour que ce secteur joue sa partition dans l’essor de l’économie nationale.

 

Sylvio Combey (article publié dans l’hebdomadaire « crocodilenews »)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :