Suspension avortée de Café Informatique : l’ART&P échappe à la fureur des internautes Togolais


L’internet est un outil de communication et de communication plus ou moins négligé au Togo. Si des internautes par le truchement du réseau social

Palouki Massina le patron de l'ART&P

Facebook ont pu contribuer à la révolution Yasmin pour faire booter dehors l’ex chef d’Etat tunisien Zine El Abidine bel Ali, les Togolais eux aussi se sont mobilisés sur la toile, et toujours su Facebook, pour mener des actions contre la suspension annoncée du fournisseur d’accès à internet au Togo, Café Informatique.

Le mouvement Facebook des Togolais résidant au pays come ceux de l’intérieur suivait son petit bonhomme de chemin pour définir les stratégies et actions à mener pour contrecarrer la suspension de Café Informatique annoncée par l’Autorité de réglementation des secteurs des secteurs des postes et de télécommunication du Togo (ART&P) quand un accord est intervenu la semaine dernière entre les deux parties.

Du coup, l’ART&P échappe aux actions en perspective du mouvement facebook désormais transformé en un mouvement de revendication d’une gouvernance inclusive d’Internet au Togo. Les utilisateurs de l’internet s’indignent de constater que le Togo ne dispose pas d’une véritable politique relative à l’évolution de l’internet. De l’avis de certains internautes, il serait plutôt judicieux de « convoquer les Etats Généraux de l’Internet au Togo … comparer les prix, comprendre à quel point la cherté de l’internet nuit à l’économie, à la valorisation du patrimoine culturel, au tourisme, à la démocratie, tracer de véritables perspectives et inclure véritablement les consommateurs ».

Alors que des pays africains se dotent déjà du câble sous-marin à fibre optique WACS(West Africa Cable System), des sources officielles indiquent que le Togo ne s’en appropriera que vers fin 2011.

L’ART&P réclamait de CAFE Informatique le payement de ses redevances dans un délai de trois mois, et de la fourniture d’un plan d’investissement pour les licences VOIP et VSAT. CAFE Informatique et Télécommunications reste le pionnier de l’avènement de l’Internet au Togo depuis 1997. A ce fournisseur se sont ajoutés Togo Télécom, Togocell et Moov.

Sylvio Combey

 

Publicités

2 Réponses

  1. Bonjour Sylvio,

    Merci pour cet article qui donne un coup de pouce au mouvement. Le mouvement ne doit pas s’arrêter en si bon chemin. Il faut aller au-delà de l’affaire de suspension de Café Informatique pour provoquer un débat national sur la gouvernance d’Internet.

    Cordialement,
    Tété

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :