Congrès extraordinaire de OBUTS : Agbéyomé Kodjo et les siens veulent contribuer à l’alternance


L’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS)

Agbéyomé Kodjo Pdt OBUTS

de Messan Agbéyomé Kodjo était en congrès extraordinaire à Lomé. Cette rencontre qui se veut être une renaissance du parti était une occasion pour les délégués et militants de revoir leurs structures et définir de nouvelles règles de fonctionnement. Ils disent entendent mettre leur énergie à contribution pour la réalisation de l’alternance politique au Togo.

« Ensemble dans un Nouvel Elan pour l’Alternance et le Changement » ; c’est sur ce thème que les participants au congrès extraordinaire de renaissance de l’OBUTS se sont retrouvés le samedi 15 janvier dernier à Lomé. Cette rencontre prévue se tenir à l’hôtel Eda-Oba a été délocalisée pour Ibis pour des raisons que Agbéyomé Kodjo n’a pu expliquer.

Au cours des travaux les congressistes venus de divers horizons du pays  se sont penchés sur  le renouvellement des structures  et leur fonctionnement, la définition de nouvelles règles de fonctionnement ainsi que la redéfinition de nouvelles stratégies de combat politique  face au régime RPT. A partir de ces assises, OBUTS compte donner un nouvel espoir à ses militants et par ricochet au peuple togolais tout entier et un nouvel élan pour son combat contre l’oppresseur et les ennemis de la démocratie pour sa libération et son émancipation.

OBUTS annonce vouloir mener cette lutte avec les autres forces démocratiques du Togo qui croient à l’Alternance politique sur la terre de nos aïeux. « Nous savons que c’est avec les autres forces démocratiques que nous pouvons réussir cette mission d’où le thème de notre congrès » a déclaré le premier –vice président de ce parti, Gérard Adja.

Au  terme des travaux, un bureau national de 17 membres que dirige Agbéyomé Kodjo, a été mis en place.  Ils entendent actualiser  le plan de sortie de crise proposé par le Collectif pour la vérité des urnes (CVU). Pour Agbéyomé Kodjo, il urge de définir réellment le statut de l’opposition au regard ; dit-il, des mesures d’obstruction ; de persécution morale et matérielle ; de surveillance policière de tous les instants, dont sont  victimes certains leaders politiques et militants de l’opposition. « Il est n’est pas normal que dans notre pays,  l’espace et le temps politiques soient perpétuellement consacrés à construire et à déconstruire la superstructure politique au détriment de l’infrastructure matérielle », a-t-il fait remarquer et de dire qu’il est de la responsabilité collective de la classe politique de sortir rapidement de l’impasse et de se concentrer sur la recherche des réponses appropriées aux différents défis du 21ième siècle.

Pour le nouveau bureau, il est inadmissible et inconcevable que les unités de soins hospitaliers continuent à être des couloirs de la mort et que le personnel qui y travaille soit l’un des plus mal doté de la sous région. Quant au système d’enseignement scolaire, secondaire et supérieur, et au système de formation professionnelle, Agbéyomé Kodjo estime qu’il est nécessaire d’opter pour une réforme en profondeur pour être, dit-il, en adéquation avec les besoins de l’économie et les impératifs de compétitivité internationale. Agbéyomé kodjo et les siens se sont aussi penchés sur les questions relatives à la sécurité alimentaire et à l’insécurité.

Le bureau s’est aussi penché sur la sécurisation du processus électoral réclamant l’implication active de la Communauté internationale en amont dans les processus électoraux à venir et sa participation à toutes les étapes.


 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :