L’AFRIQUE VEUT RENAITRE PAR LE SENEGAL


Longtemps critiqué, le monument de la renaissance africaine au Sénégal fait aujourd’hui la fierté du pays, partant de tout un continent. Il montre que le continent noir regorge beaucoup de talents, beaucoup de valeurs à faire valoir et que l’Afrique veut vraiment renaître.

Sylvio Combey au pied du monument de la renaissance africaine à Dakar

Devra-t-on continuer par peindre le tableau de l’Afrique, berceau de l’humanité en noir, où sévissent la pauvreté, la malnutrition, la corruption et tous les vices du monde ? Le continent noir veut et doit montrer sa véritable face, longtemps cachée à ses fils. Et pour ce faire, il faut mettre en lumière, les richesses et les compétences que possède le continent des hommes noirs.

Il faudra amorcer une renaissance. Cette renaissance a commencé par poindre au Sénégal et veut s’étendre aux autres pays. A la construction du grand monument de la Renaissance, haute de 52 mètres, en bronze et cuivre à Ouakam, dans une commune d’arrondissement de Dakar, les critiques n’ont cessé de tirer à boulets rouges sur le Président Abdoulaye Wade qui a eu l’ingénieuse idée de montrer une autre face de son pays, partant de toute l’Afrique.  Très vite, a été brandit le coût de la construction qui oscille entre 9 et 13 milliards de francs Cfa ce qui dit-on, contraste avec le niveau de vie des populations.

C’est vrai, ce serait une masturbation intellectuelle de faire croire que le Sénégalais mène un train de vie enviable, que les jeunes trouvent facilement du travail et que les populations se plaisent de leur condition de vie. Certes, la vie n’est pas rose mais, nous devons nous poser une question. Les grandes puissances d’aujourd’hui, qui ont construit des monuments qui rivalisent avec le ciel, à coût de millions de dollars et d’euros avaient-elles, alors, un niveau de vie meilleur à celui du Sénégal aujourd’hui ? Mais ne sont-elles pas actuellement en train d’en récolter les fruits ?

Ne nous leurrons pas, c’est également ce que tente de faire le Sénégal. Au-delà de la devise investit, la construction de ce monument qui représente un couple et son enfant, dressés vers le ciel, joue un grand rôle touristique avec des grands buildings qui ne cessent de pousser comme des champignons dans les encablures surtout que les infrastructures routières sont solidement bien construites. « Même si le niveau de vie est cher, le monument joue également sa part dans le tourisme du pays, si on considère ce que ça va rapporter au pays comme retombée touristique, on ne va même pas réfléchir deux fois (…) Je me demande intérieurement si tout le débat qui a suivi la construction du monument valait vraiment la peine », a indiqué Savi Segnoinde une jeune journaliste béninoise, rencontrée sur le site. Même son de cloche chez son collègue de la Télévision guinéenne, Manga Fodé Touré. « C’est un bel exemple qu’il faut suivre, et cela vaut mieux que d’envoyer des milliards dans les banques occidentales », a-t-il dit avant de continuer « Ce n’est pas du gaspillage, ça prouve plutôt à suffisance la renaissance africaine. Je pense d’ailleurs que c’est très bien réfléchi ; c’est vraiment une renaissance de l’Afrique ». Le constat est presque le même pour tout visiteur sur le site à l’heure où le pays accueille la troisième édition du Festival mondial des arts nègres (FESMAN).

Même chez les autochtones, le monument en est une fierté. « Le Sénégal a retrouvé le monde, au cours du FESMAN qui s’annonce à grand pas, notre pays va montrer un autre visage de l’Afrique mais aussi de la diaspora noire », confie Mor Gueye, journaliste à Radio Oxy-Jeunes FM.

Pour d’autres visiteurs, cette œuvre de l’architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa montre une véritable renaissance du continent et que cela devrait vraiment inspirer d’autres chefs d’Etat et de gouvernement africains. Le Sénégal, par ce joyau, ne cesse de marquer sa présence dans toutes les grandes rencontres sur le plan international.

A Dakar, Pour Crocodile News

Sylvio Combey

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :