FULBERT ATTISSO ANNONCE CONTINUER SA LUTTE POLITIQUE


Fulbert Attisso et ses autres co-détenus du Mouvement citoyen pour l’alternance (MCA), à l’exception de Coco Messan Guillaume, étaient devant la

Fulbert Attisso, Pdt du MCA

presse hier, au centre professionnel Brother Home. Pour le président du MCA, la lutte politique engagée se poursuivra même s’il annonce la mort du mouvement.

Arrêtés le 06 mars dernier puis relâchés après 6 mois de détention à la prison civile de Kara, à plus de 450 kilomètres au nord de la capitale, les responsables du MCA à l’exception de Coco Guillaume Messan qui, selon Fulbert Attisso, est toujours souffrant, ont relaté à la presse, leurs conditions carcérales. « Je ne sais pas ce que la prison civile de Kara a de moderne », a dit le journaliste écrivain Fulbert Attisso indiquant que la nuit, les détenus sont contraints de faire les selles dans des sceaux à côté des assiettes de nourriture. Les conditions, a-t-il dit, sont identiques aux conditions à la prison civile de Lomé, comme relatées récemment par Kofi Komdédzi Folikpo. Il souligne aussi que les conditions de leur arrestation ont violéles droits de l’homme. Aussi a-t-il confirmé qu’ils ont échappé à une tentative d’empoisonnement.

Le président du MCA est revenu également sur ses relations avec Nicodème Habia, député UFC à l’Assemblée nationale, et seul responsable du MCA à ne pas être mis aux arrêts. « Depuis que je suis sorti, il n’est pas venu me voir », a confié Attisso tout en ajoutant qu’il a certes eu échos de l’implication de ce dernier dans leur arrestation. Il a laissé entendre qu’il ne pourra rien affirmer ni confirmer du moment où dit-il, il n’a pas encore de preuve tangible.

D’autres parts, il a indiqué que le MCA est un regroupement conjoncturel appelé à disparaître. « Pour le moment, les activités du MCA sont mises en veilleuse ».  Il a aussi fait noter que les activistes du Mouvement ont tous prêté serment sauf que selon ses propos, ils ont été infiltrés par des éléments du Lieutenant-colonel Yark Damehane du Service de renseignement et d’investigation (SRI).

Le président du MCA, dans son intervention, a insisté sur le fait de poursuivre la lutte politique. Pour l’heure, il annonce soutenir la dynamique de contestation en cours tout en martelant que leur dossier est vide. Ils avaient été arrêtés pour tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat et groupement de malfaiteurs. « Il n’y a rien qui puisse corroborer cette thèse », a-t-il dit. Les leaders du Mouvement ont aussi remercié tous ceux qui ont apporté à leur famille et à eux-mêmes, des soutiens alors qu’ils croupissaient dans les geôles de Kara.  « L’alternance ou la mort j’y croyais vraiment quand je le disais », a conclu Fulbert Attisso.

Publicités

Une Réponse

  1. […] 2011 par sylviocombey  En début de semaine, j’écoutais un confrère journaliste, écrivain Fulbert Sassou Attisso sur une radio privée de la place sur l’affaire de tentative de coup d’Etat. Faure Gnassingbé, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :