Education citoyenne :Des jeunes lycéens bientôt formés sur la notion du droit et la culture de la paix


Le Réseau Ouest Africain pour la promotion de la Paix au Togo (Wanep-Togo) s’emploie à contribuer à la construction d’un véritable état de droit au Togo. Les responsables de ce réseau ont lancé officiellement, le 21 septembre dernier, le projet dénommé Education citoyenne des jeunes des lycées de la région maritime.

Claudine Akakpo-Ahianyo au micro

Plus de 10 mille jeunes lycéens seront bientôt formés à la culture du droit. C’est l’une des ambitions principales qui sou tendent l’élaboration et l’exécution d’un projet qui implique 18 lycées de la région maritime du Togo. Education citoyenne des jeunes des lycées de la région maritime : c’est donc le nom de ce projet qui, selon les responsables de Wanep-Togo, s’inscrit dans le cadre de la Convention de financement signée le 17 juillet 2007, entre le Gouvernement et l’Union Européenne (UE) pour la mise en œuvre du « projet d’appui à la réforme de la justice et à la promotion des Droits Humains » (PAJDH). Il bénéficie donc de l’appui de l’UE. Au cours du lancement officiel, au Centre CESAL de Tokoin à Lomé, la semaine dernière, Claudine Kpondzo Ahianyo, la coordinatrice régionale de Wanep-Togo, a souligné que le projet a pour but de promouvoir l’avancée et le respect de la justice, sous une forme éducationnelle au renforcement des capacités des jeunes et par ricochet des parents, sur la notion du droit et d’accès au droit en vue d’une harmonie sociale. Le garde des sceaux ? ministre de la justice s’est fait représenter par son directeur de cabinet qui a présidé la cérémonie d’ouverture tout en mentionnent l’attachement de son département au projet. « Notre cible directe c’est la jeunesse qui est l’avenir de notre nation. Elle est la frange la plus dynamique, a plus active et la plus exposée aux aléas sociaux de nos populations », a expliqué Ahokoti Comlan Sinaï, le président du Conseil d’administration du réseau qui indique que « il faut former les jeunes pour qu’ils ne fassent pas usage de la violence brute mais de savoir faire recours à la justice pour faire respecter ses droits ». Il précise aussi que 18 lycées de la région maritime ont été sélectionnés et dans ces centres d’études, des clubs y seront mis en place avec 72 jeunes formés, pour animer des conférences au sein de leur établissement. Au finish il est donc envisagé plus de 10 mille personnes formées sur la notion du droit et la culture de la paix. Ahokoti Comlan Sinaï entend même toucher même plus de personnes car dit-il le nombre de personnes dans les lycées ne cesse d’augmenter. Aussi, le projet inclut la formation de 36 enseignants, dans ces centres, sensés encadrer les élèves des clubs.

A en croire les responsables de Wanep-Togo, le projet Education citoyenne des jeunes des lycées de la région maritime, est un projet pilote dont l’aboutissement déterminera son application dans les autres régions administratives du pays. Ce projet évalué à 37 millions de francs Cfa, s’étend sur une durée d’exécution de douze mois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :