Médias : Des journalistes scientifiques s’outillent au Mali


Des journalistes scientifiques d’Afrique se sont donnés rendez-vous au Mali pour une séance de renforcement de leur capacité, en la matière. Le Togo s’est aussi fait représenter à ce grand rendez-vous du donner et du recevoir des professionnels de la communication, qui a commencé à Bamako lundi 13 septembre 2010 pour s’achever le 17 septembre prochain. C’est une initiative de la Fédération Mondiale des Journalistes Scientifiques (WFSJ).

Pendant cinq (5) jours, des journalistes scientifiques d’Afrique auront à

Gervais Mbarga, coordinateur du groupe francophone

mieux s’approprier le genre « journalisme scientifique », où le  monde médiatique est envahit par le « journalisme généraliste ». La cérémonie d’ouverture s’est déroulée hier au Centre Charles Mérieux dans la capitale Malienne. Elle a été présidée par le Docteur Ousmane Traoré, secrétaire général du ministère de la santé, représentant le ministre, en présence d’importantes personnalités de la WFSJ. Celui-ci a insisté sur la pertinence de cette rencontre dans son pays qui s’apprête à commémorer les 50 ans d’indépendance à la souveraineté internationale, le 22 septembre prochain. Il a aussi insisté sur l’importance du journalisme scientifique dans le domaine de la santé au Mali.

« Le journalisme scientifique n’est pas un journalisme spécial mais un journalisme spécialisé », a eu à souligner le professeur Gervais Mbarga, le coordinateur du groupe francophone, dans son intervention. Il est parti du constat que la plupart des médias en Afrique n’ont pas de reporters scientifiques et ce, pour plusieurs raisons. Cette rencontre rentre dans le cadre du projet « Science journalism Cooperation » (SjCOOP). Elle se base sur une approche flexible, instrumentale combinée d’outils et de moyens différents notamment les TIC, des rencontres face-à-face, des cours en ligne, des mentorats individualisés, des opérations ponctuelles de bourses, des voyages d’études. La stratégie n’étant pas d’arracher les journalistes de leur rédaction mais de leur proposer un compagnonnage avec des journalistes plus expérimentés qui ont su vaincre des complexes, afin de faciliter un décollage des journalistes scientifiques. 25 mentorés y prennent part, en provenance de 12 pays d’Afrique.

La Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) est représentée au Togo par Journalistes et Communicateurs Scientifiques (JCS-Togo). Combetey Combey Djidjolé, Secrétaire générale de JCS-Togo y est invité pour une communication.

De Bamako,

Sylvio Combey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :