Confidentiel : Une loi en préparation pour interdire les manifestations de rue


Le pouvoir, échaudé par les manifestations spontanées suite à la hausse du prix des carburants et les marches de protestation et de dénonciation du hold-up de la présidentielle du 04 mars dernier, est en train de préparer une

Pascal bodjona, porte-parole du gouvernement

 loi qui, somme toute, a pour but de mettre fin aux manifestations de rue.

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives Esso Solitoki a déjà donné le ton dans un communiqué rendu public par ses soins qui dit que «Seules les organisations syndicales reconnues, sont les seules à lancer une grève » et ce nonobstant les disposition de la Constitution qui donnent droit au peuple de manifester son contentement.  De sources informées, le gouvernement a peur qu’une autre manifestation ne débouche sur une insurrection générale, genre 05 octobre 1990. Les mêmes sources font état de l’agacement du pouvoir vis-à-vis des marches tous les samedis pour protester contre la réélection de Faure Gnassingbé. Le pouvoir avait glosé que le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) et ses manifestants marcheraient autant qu’ils le voulaient et  que  cela ne lui dirait rien.

 En fait, le pouvoir, après le tripatouillage des résultats de la présidentielle, avait cru que la contestation s’estomperait au bout de deux ou trois semaines. Mais, elle continue depuis cinq mois ce qui met mal à l’aise l’Exécutif. Il faut donc trouver un moyen pour faire cesser toutes ces manifestations qui montre de plus en plus l’illégitimité de pouvoir et c’est la raison fondamentale qui pousserait le gouvernement à préparer un projet de loi visant le recadrage des manifestations publiques.

Les sources informées attestent aussi que le pouvoir veut, par cette loi, bluffer les populations en faisant croire que c’est pour empêcher l’utilisation des militaires et les corps spécialisées de l’armée dans le rétablissement de l’ordre public qu’il initie ladite loi. En fait, ce sont les manifestations qui dérangent car le pouvoir se sent dans ses petits souliers et se rend compte qu’il a fait un hold-up de trop ayant dilapidé tout l’argent du contribuable pour corrompre les populations pendant la campagne électorale, achetant les consciences des électeurs et en faisant voter les mineurs. Tout en préparant une loi scélérate, le gouvernement a aussi peur que ce ne soit la goutte d’eau qui va déborder le vase. En tout cas il serait inintelligent de provoquer le peuple déjà à fleur de peau.

 

 

Publicités

Une Réponse

  1. si sa continue comme sa pour dire simple : le togo va être comme la corée du nord

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :