Célébration 14 Juillet en France; Des leaders d’opinions Africains et Français crient haro


« 50 ans de Françafrique, ça suffit! », « Arrêtons le soutien aux dictateurs! », « Soutenons les peuples africains! » ; c’est en somme quelques des cris qui pourront résonner le 13 juillet 2010  en France. Une manifestation est donc prévue sur la Place de la République à Paris, en France à 18 heures, dans l’angle du boulevard Magenta, pour fustiger la présence des chefs d’Etats Africains à la commémoration de l’indépendance de la France le 14 juillet. Ceci disent-ils, pour exiger un partenariat entre l’Europe et l’Afrique pour le développement et l’émancipation de l’Afrique hors de la tutelle du gouvernement français.

Une fois encore, les bruits de bottes de militaires vont résonner sur les Champs-Elysées. Quatorze unités de pays africains se montreront solidaires aux côtés de leurs frères d’armes français. Pour les organisateurs c’est un rendez-vous de présidents africains « dictateurs et putschistes, responsables pour certains du massacre d’une partie de leur population et du maintien de celle-ci dans la pauvreté ».  Pour eux, les présidents Faure Gnassingbé du Togo, Ali Bongo du Gabon, Blaise Compaoré du Burkina-Faso, Idris Deby Itno du Tchad, Dénis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville et Paul Biya du Cameroun seront à la tribune présidentielle française, pour quémander « le soutien politique, économique et militaire et de leur enrichissement personnel auprès de leur ancienne puissance coloniale ».

« La France qui, durant la colonisation, avait abondamment pillé les ressources et utilisé les peuples comme réservoir de main d’œuvre, poursuit depuis 50 ans sa politique par tous les moyens, au détriment du développement des pays concernés, ce qui amène de nombreux africains à migrer pour nourrir leurs familles », ont dénoncé les organisateurs pour qui, dans la plupart des pays concernés, les gouvernements de la France ont éliminé ou se sont rendu complice des assassinats des leaders qui ont combattu pour l’indépendance de leur pays notamment Patrice Lumumba, Medhi Ben Barka, Félix Moumié, Ruben Um Nyobé, Ernest Ouandié, Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Farhat Hached et consorts.

Les signataires de 16 pays d’Afrique notamment du Burkina-Faso, du Cameroun, des Comores, du Congo Brazzaville, de la Côte d’Ivoire, du Djibouti,  du  Gabon, de la Réunion, de Madagascar, du Maroc, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad, de la Tunisie et bien évidemment du Togo, et d’autres personnalités imminentes du continent sont unanimes à fustiger cette rencontre.  Ils disent s’insurgent contre « le soutien de la France aux dictateurs qui vivent impunément des rapports néocoloniaux au détriment du développement de leurs pays et du bien-être des populations; la torture, les massacres, les assassinats politiques, les trafics d’armes, et l’impunité de leurs auteurs et de leurs complices; la vie chère et la hausse des produits de première nécessité ».  « Le pillage du continent par les pays riches par le biais de leurs multinationales, de la Banque Mondiale et du FMI; l’impunité, la criminalité financière et les paradis fiscaux et judiciaires et, la politique africaine de la France menée par Nicolas Sarkozy et ses prédécesseurs », sont aussi leurs préoccupations.

En revanche, ils réclament entre autres la démocratie et des élections libres et transparentes en Afrique; le respect des droits humains; l’annulation de la dette illégitime payée par les peuples africains; l’accès de tous à l’alimentation, à l’eau, à la santé, à l’éducation, à l’emploi, à l’habitat, et à la justice; et aussi, la fermeture des bases militaires françaises en Afrique et l’arrêt de l’aide militaire et policière française aux dictateurs sous couvert d’Aide Publique au développement.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :