Hausse des prix du carburant :LE BIEN ETRE DES TOGOLAIS SACRIFIE SUR L’AUTEL DE L’AMATEURISME


Le prix des carburants à la pompe connaissent depuis samedi 19 juin dernier une nette révision à la hausse. Cette augmentation aura surpris plus d’un surtout que les prix étaient déjà supérieurs à ceux de la sous-région et que cette nouvelle augmentation risque d’entrainer une autre inflation des prix des produits de

Des voitures faisant la queue dans une station TOTAL peu après la décision

première nécessité.

Tous les conducteurs d’engins motorisés ont commencé par revoir leur bourse pour s’approvisionner en carburant, les prix ayant connu une hausse. Au prix de 505 FCFA, au préalable, le super sans plomb est désormais à 580francs, le Gazoil grimpe de 500F à 575F et le pétrole lampant, de 390 à 475 de nos francs. Alors qu’il était à 575F, le prix du mélange 2 temps grimpe à 650 FCFA. Le prix de la bouteille de gaz butanes de 12,5 kg n’a subi aucune modification. La situation est loin d’enchanter les conducteurs de taxi-motos. L’inquiétude des «zèm» se justifie du fait que, la plupart des jeunes à Lomé, depuis quelques années déjà, par manque d’emploi, n’ont comme recours que de se rabattre sur des guidons de motos pour pouvoir subvenir à leurs besoins. En ces périodes de grandes vacances, certains élèves aussi s’adonnent à ce métier pour pouvoir s’acheter leurs fournitures pour la prochaine rentrée des classes. Ils aperçoivent cette augmentation comme un couperet suspendu à leur gorge surtout qu’avant, bon nombre d‘entre eux peinaient à se ravitailler aux prix précédents et préfèrent se rabattre sur les revendeurs de pétrole illicite au bord des routes appelé communément ‘boudè’. D’autres encore traversent les frontières Aflao et Hillacondji pour s’approvisionner à des coûts réduits. On pourrait donc s’attendre à ce que les conducteurs augmentent eux aussi les prix de transport. Et comme suite, ce sont les prix des produits de première nécessité qui vont subir un autre coup. « Ils veulent simplement nous crucifier », a lâché sur un air énervé un conducteur de taxi-moto.

« Le Togo ne dispose-t-il pas d’une caisse de péréquation ?», s’interrogent certains observateurs. Ils s’alarment sur cette nouvelle révision à la hausse surtout que dans les normes de gestion, tout pays dispose de cette caisse dont les fonds permettent de stabiliser tant  soit peu, les prix. Certains estiment que les fonds ont été dilapidés arguant que ces augmentations se font sur l’autel de l’amateurisme. Il a été noté que les autorités togolaises ne tardent pas à faire augmenter les prix dès que les cours mondiaux grimpent mais la réaction contraire se fait trop souvent attendre quand la cadence change.

Selon des investigations, au Bénin et à chaque mois, le ministre du commerce, Christine Ouinsavi, informe l’opinion sur  les nouveaux prix des produits pétroliers. Aussi, le gouvernement a arrêté les subventions ce qui fait que les béninois assistent à la réduction ou à l’augmentation des prix en fonction du prix du baril et le coût du Dollar sur le marché international.

Pour ceux qui se rappellent encore, avant la dernière hausse, du 02 juillet de 5 à 13%, alors que le prix du baril oscillait entre 33 et 35 dollars, les responsables politiques togolaises s’obstinaient à maintenir les prix bien que les pays voisins ont suivi la cadence. Cette hausse va sans nul doute agrandir la crise déjà béante.

Drôle de situation, quelques minutes seulement après l’annonce de la hausse des prix dans le journal télévisé du soir sur la chaîne nationale, que des stations ont fermé. Certains pompistes qui y traînent racontent : « le stock est terminé ». Mais, aussi curieux que cela puisse paraître, la station d’essence Total de Hanoukopé dont les pompistes sont réputés faire la garde et servir les clients la nuit, ont repris le service aux premières heures de samedi et c’était la queue avec les voitures et motos.

« Pour une fois, le Togo devrait cesser de s’illustrer comme le mauvais élève », relève un autre conducteur de taxi-moto.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :