Urbanisation de Lomé : Des acteurs locaux impliqués dans le processus


‘Le Grand Lomé’ pourra retrouver sa lueur d’antan en matière d’insalubrité et d’infrastructures avec le projet CDS Greater

Les membres du comité de suivi

Lomé.  Le dernier comité de suivi de base a été installé en fin de semaine dernière. C’était au Centre Communautaire de Tokoin pour les localités du 5ème arrondissement de Lomé-Commune.

Après, 4 arrondissements de la ville de Lomé et des six cantons l’entourant, le 5ème et dernier arrondissement de la ville de Lomé vient de se doter de son comité de suivi pour piloter les travaux préparatoires d’urbanisation du ‘Grand Lomé’. Cette installation s’inscrit dans le cadre du projet City Développement Strategy (CDS) Greater Lomé (Stratégie de Développement du Grand Lomé).

Vendredi dernier, le comité de suivi du 5ème arrondissement a été mis en place par les acteurs eux-mêmes. A en croire Têtê Têleh, la chargée de communication à AGETUR-Togo, les 11 membres du bureau auront à élire plus tard, un bureau directeur en leur sein pour conduire les activités. «La mission est très pertinente, ils auront à sensibiliser les riverains et la population, à identifier leurs propres besoins en matière d’urbanisation », ajouté Têtê Têleh. En effet, c’est un projet qui s’est fixé une vision Lomé 2010-2025, vision qui s’étend sur 15 ans et qui permettra de redorer l’image des zones ciblées. Pour ce faire, des membres des Comités de Développement de Quartier (CDQ), les acteurs locaux, bref tous ceux qui interviennent dans le développement de leur agglomération sont impliqués dans le processus afin qu’ils puissent se prononcer eux-mêmes sur les besoins relatives à leur circonscription. Les responsables du projet sont pour le moment, à la phase d’étude qui va durer dix huit (18) mois. Selon Koffi Aholou, chef du projet, s’en suivront les deux prochaines phases qui consistent à établir un plan opérationnel avec l’élaboration des projets spécifiques qui peuvent permettre d’atteindre les objectifs fixés ensuite, de mettre en route un programme prioritaire qui sera, en effet, un répertoire de projets à réaliser sur les cinq (5) prochaines années.

Ce projet démarré en janvier dernier, dont l’Agence d’Exécution des Travaux Urbains (AGETUR-Togo) est le maître d’ouvrage délégué, est une initiative de la mairie de Lomé et reçoit le soutient financier de City Alliance, l’Agence Française de Développement (AFD), l’Etat togolais, et le Programme National de Développement (PNUD-Togo). Ce dernier a déjà offert un groupe de matériels composés d’ordinateurs portables et de bureau, d’onduleurs et de vidéo projecteurs. Le don a été réceptionné par Aziaka Messan, directeur financier Agetur-Togo. « Tout est mis en route pour que nous puissions tenir dans les dix huit mois que cette phase  s’est donnée »,  s’est réjouit Koffi Aholou,

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :