Média: Nicolas Lawson s’en prend ‘verbalement’ aux journalistes togolais


Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau pour la Rédemption (PRR), s’en est pris aux journalistes, en particulier, Zeus Aziadouvo, Directeur de Publication du journal ‘Liberté’ et

Nicolas Lawson

Nicolas Lawson

d’Ambroize Dagnon, journaliste sur la radioFréquence1. C’était au cours d’une émission animée par ce dernier dont le malheureux candidat à la présidentielle a été l’invité.

En effet, le président du PRR était invité pour une émission, mardi 1er juin dernier, sur Fréquence1, une radio privée locale au Togo. Tout porte à croire que c’était pour débattre de l’actualité politique au Togo avant et après le scrutin du 04 mars dernier.

L’émission d’Ambroize Dagnon se déroulait comme sur des roulettes quand du coup, Nicolas Lawson a commencé par lancer des mots désagréables à l’endroit de Zeus Aziadouvo, Directeur de publication du quotidien ‘Liberté’ et de toute sa rédaction alors qu’il était simplement interrogé sur une caricature, « la pendaison, la seule solution pou Fo Nico… », publiée dans le journal.

« Ce type que vous appelez liberté, c’est un fléau, c’est un danger pour ce pays, c’est un intoxicateur,… et ce type est tellement nuisible, plus dangereux que le virus du Sida » a commencé par vociférer Nicolas Lawson, s’il faut reprendre ses propos. Vous parlez du journal ? a rétorqué le journaliste animateur. Et au candidat malheureux, dans ses vagissements, d’ajouter « Ce sont ces types qui ont, pendant des années, dit aux togolais, et surtout aux zémidjans que des conneries…Ces genres de type ne doivent pas circuler… ».

« Vous avez certains journalistes, comme ça, alimentaires ; il n’y a que l’argent qui les intéresse, ils viennent chez vous parfois pour de l’argent, vous ne leur donnez pas et ils écrivent autre chose et, ils sont dangereux… »; « Des virus, des cancers comme ça, ont fait croire aux togolais que c’est Gilchrist Olympio seulement qui était le seul opposant et que Agboyibor, Gnininvi, étaient des traitres ; que Lawson Nicolas a pris de l’argent… », voilà, entre autres, les propos de celui qui était dans la course pour, dit-il, devenir le Président des togolais.

A la question du journaliste de savoir si réellement il a appelé des populations de la partie septentrionale du pays à accorder leur suffrage au président-candidat, Faure Gnassingbé, comme l’ont fait circuler des rumeurs pendant la campagne électorale, Nicolas Lawson revient à la charge, cette-fois-ci, contre le journaliste-animateur Ambroize Dagnon. « Vous êtes extrêmement dangereux, vous êtes un cancer pour le Togo, vous les journalistes, vous manquez de sérieux » et d’ajouter « si ces gens se disent être des journalistes, alors là, il faudrait plus qu’on parle de journalistes au Togo ». Et pourtant, dans ses propos, il disait être l’un des acteurs qui ont œuvrés pour la liberté d’expression au Togo. Ces propos ont finalement entraîné une suspension momentanée de l’émission.

Ce scénario est quasiment identique à celui du 14 février 2009 dans une émission interactive ‘Forum Citoyen’ de Sylvio Combey sur Légende Fm (ex Nostalgie-Lomé).

« Nicolas Lawson aurait été nommé ministre de la communication, la presse n’existerait plus au Togo » a lancé un auditeur, surpris. Il avait pourtant fait des yeux doux au chef de l’Etat afin d’intégrer la nouvelle équipe gouvernementale, ses propos tout au long du processus électoral, ne sont que révélateurs.

Advertisements

Une Réponse

  1. Bon travail,
    Merci de mettre en ligne sur un site web la BANDE SONORE de l’émission.
    Le candidat malheureux était de passage dans les locaux de la Radio Dawul lors de la campagne. Il avit estimé que le coût de nos prestations était honéreux et il avait décidé faire passer des communiqués. Nous lui avons fait la facture proforma et il nous a laissé entendre que son papier est à Sokodé et qu’à son arrivée à dans cette ville, il nous ferait parvenir le contenu de son communiqué et l’argent.
    Nous n’avons plus reçu écho de ce monsieur jusqu’à la fin de la campagne.
    Il constitue lui même un DANGER pour la cooproration et nous ne pouvons que rrendre grâce à Dieu, non seulement de l’avoir écarté du fauteuil mais aussi de son désir de patronner la presse.

    Radio Dawul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :